jeudi 17 octobre 2019
Accueil | Education | Au Département de l’Enseignement supérieur Le collectif des assistants en sit-in demain jeudi

Au Département de l’Enseignement supérieur Le collectif des assistants en sit-in demain jeudi

Très mécontents, les Assistants admis au dernier concours de recrutement direct de l’enseignement supérieur, réunis dans un collectif, se trouvent dans un état d’énervement sans précèdent suite à un traitement médiocre à eux fait. D’où, leur dénonciation faite de la lourdeur administrative programmée dans la signature de leurs Arrêtés de nomination par Mme Assétou Founé Samaké Migan. la Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique.

Avant Hier, mardi 30 août 2016, devant la cité administrative du Mali, s’est tenu un meeting organisé par le collectif des assistants admis au dernier concours de recrutement direct de l’enseignement supérieur.
Au total, ils sont au nombre de 169 candidats admis en mars dernier à l’issue du concours de recrutement des assistants de l’enseignement supérieur. Et pour cause, c’est la signature des Arrêtés de nomination et la décision de leur affectation qui a connu un retard. Un retard lié, selon le collectif, à une lourdeur administrative et un manque de volonté du Département en charge de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique.
Selon les Responsables de ce collectif, leurs dossiers dorment dans les tiroirs de certains techniciens du Département sans aucun motif valable. La signature des Arrêtés de nomination et la décision des affectations de ces 169 candidats admis connaissent un retard qui serait lié à une lourdeur administrative et un manque de volonté du Département de tutelle. Là-dessus, Sékou Traoré, le Président du collectif, est formelle: «Depuis la proclamation des résultats en mars dernier, nous n’avons pas eu nos arrêtés de nomination, encore moins la décision d’affectation. Ce retard est dû à une lenteur administrative et une mauvaise foi du Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique ». Et d’ajouter : «Nous voulons que ces arrêtés soient signés dans un bref délai ainsi que notre décision d’affectation, afin que nous puissions nous mettre à la disposition de l’enseignement supérieur ».
Dans le cas contraire, le collectif dit avoir projeté un sit-in devant le Département de tutelle, pour que Mme le Ministre arrive à prendre connaissance de ce dossier en souffrance dans les tiroirs du Département ; car, aux dires des Responsables du collectif, il se pourrait qu’elle ne pas jusqu’à présent informée de cette situation qui n’a que trop duré.
Le Collectif des assistants admis au concours de recrutement direct de l’enseignement supérieur, faut-il le rappeler, a été créé pour suivre le dossier qui traîne entre le Ministère de tutelle et le Secrétariat Général du Gouvernement.
Le Ministre de tutelle est fortement interpellé pour accélérer le traitement de ce dossier que les intéressés estiment en train de dormir dans les tiroirs. «Car, les membres du collectif ne veulent pas payer les frais d’une lenteur administrative, encore moins d’une mauvaise foi de qui que ce soit », persiste et signe un interlocuteur concerné membre du collectif qui précise que, si rien de concret n’est fait, leurs militants seront en sit-in demain jeudi 31 courant.
Abdoulaye Faman Coulibaly

Djibril Coulibaly

Voir aussi

BOURSE D’EXCELLENCE : Les 15 meilleurs élèves maliens s’envolent pour la France  

  La salle de réunion du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils