vendredi 7 mai 2021
Accueil | Société | Atelier National de Politique de Stockage : pour une bonne gouvernance de la sécurité alimentaire et la lutte contre l’insécurité alimentaire et nutritionnelle dans notre pays 

Atelier National de Politique de Stockage : pour une bonne gouvernance de la sécurité alimentaire et la lutte contre l’insécurité alimentaire et nutritionnelle dans notre pays 

Le ministre Commissaire à la Sécurité Alimentaire, Redouane Ag  Mohamed Ali a présidé la cérémonie d’ouverture de l’Atelier National de Partage des Résultats Préliminaires de l’Étude sur la Politique Nationale de Stockage de Sécurité Alimentaire. C’était hier lundi 7décembre 2020, à l’Escale Gourmande, en présence des Représentants des Départements Ministériels impliqués dans la Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle ; de l’Ambassadeur Délégué de l’Union Européenne au Mali, du Chef de file binôme des PTF du sous-groupe Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle ; de la Représentante du Programme Alimentaire Mondiale au Mali, du Représentant de l’Assemblée Permanente des Chambres d’Agriculture.

 

À l’entame de son intervention, le ministre Commissaire à la Sécurité Alimentaire, Redouane A Mohamed Ali a rappelé que, la Conférence des Chefs d’État et de Gouvernement de la CEDEAO a décidé la création formelle de la Réserve Régionale de Sécurité Alimentaire en février 2013.  Selon lui : « pour son opérationnalisation adéquate a décidé d’apporter un appui technique et financier à tous ses pays membres pour leur permettre d’élaborer ou d’actualiser leurs politiques nationales de stockage de sécurité alimentaire, ainsi que les instruments de gouvernance, des stocks de sécurité alimentaire ».

Ainsi selon lui, dans le cadre de la mise en œuvre de l’étude au Mali, le Commissariat à la Sécurité alimentaire a opté pour une approche participative et inclusive, impliquant l’ensemble des acteurs concernés par le stockage public : « État, les Collectivités, Secteurs privés, Organisations paysannes, Opérateurs économiques privés, et les PTF ».

Il a souligné que, l’élaboration de la Politique Nationale de Stockage a été faite sur la base d’un Guide méthodologique produit par la CEDEAO et mis à la disposition de tous les pays pour servir de cadre d’orientation et d’harmonisation de la démarche. En effet, l’objectif général de cette étude est de doter le Mali d’une politique nationale de stockage de sécurité alimentaire et des instruments de gouvernance des stocks, adoptée par l’État, et en cohérence avec la vision développée dans la stratégie régionale de stockage de sécurité alimentaire adoptée par les États membres de la CEDEAO en 2012.

« Le Mali, dans sa quête de prévention de l’insécurité alimentaire, notamment auprès des couches les plus vulnérables, a mis en place le Stock National de Sécurité (SNS) et le Stock d’Intervention de l’État (SIE), qui permettent d’intervenir en cas de crises majeures premier et de soutenir les marchés céréaliers pendant les périodes de hausse de prix pour le second.

À l’en croire, pour s’adapter au contexte de décentralisation, toutes les collectivités ont été dotées de stocks de proximité en arrière ligne : « la présente Politique Nationale de Stockage Public, doit trouver une meilleure connexion synergique entre ces différents niveaux et le stockage privé pour une bonne gouvernance de la sécurité alimentaire dans notre pays ».

Il a estimé que, pour bien réussir la campagne de commercialisation, cette production nécessite des conditions de stockage et de conservation appropriées, en vue de maintenir les capacités organoleptiques et la qualité des céréales afin qu’elles soient plus compétitives sur le marché national, régional et international. D’où la nécessité et toute la pertinence pour notre pays de se doter d’une Politique Nationale de Stockage.

Cependant, cet atelier est le cadre approprié pour la discussion, l’analyse du premier draft de Document de la Politique Nationale de Stockage en vue de faire les propositions pertinentes pour son amélioration.

Aïssétou Cissé

Malick Diancoumba

Voir aussi

Direction Régionale de la Protection Civile: L’association ATC fait don de sucre et de céréales aux femmes veuves du corps.

C’est à la Direction Regionale de la protection civile sise à Sokoniko qu’a lieu une …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils