lundi 30 janvier 2023
Accueil | Société | Association Malienne de Solidarité et d’Entraide Sociale des Migrants de Retour volontaire au Pays : Le sang des migrants de retour sucé ?

Association Malienne de Solidarité et d’Entraide Sociale des Migrants de Retour volontaire au Pays : Le sang des migrants de retour sucé ?

Après plusieurs années de cotisations en France, ces Maliens sont victimes  d’un traitement d’injustice de la part des autorités de notre pays.Contrairement à leurs homologues sénégalais qui touchent une pension quatre fois supérieure à la leur, les Maliens de France,  au titre de la prise en charge des enfants avec une allocation de 18.000 francs CFA versés par la France pour quatre enfants, ne perçoivent en retour au Mali que 4000 francs CFA de la part de l’État malien.

C’est l’indignation des membres et sympathisants de cette association, réunis en Assemblée Générale, le samedi dernier, au Centre Djoliba. Pour que leur combat porte fruit, ils ont mis en place un nouveau Bureau dirigé par Bakary Tandia.Notez bien que sur un montant de18.000 francs CFA, mis à la disposition du Mali au nom de l’Accord franco-malien sur la sécurité sociale, les ayant droits ne bénéficient que 4000 francs CFA. Ceux d’entre eux qui désirent cotiser pour l’AMO,  on leur oppose leur âge. Trop vieux pour cotiser pour eux et leur ayant droits. C’est face à ces actes d’injustice et de détournement des allocations des Ressortissants maliens  en France  qu’a été fondée en 2015 l’organisation dénommée Association Malienne de Solidarité et d’entraide Sociale des Migrants de Retour volontaire au Pays.  Elle regroupe tous les Maliens ayant migrés en France, qui ont demandé un retour volontaire au bercail. Mais, elle est majoritairement constituée de Soninkés. C’est amener tous ses membres adhérents  à parler d’une même voix à face cette injustice flagrante.

Mahamadou YATTARA : LE COMBAT

Rédaction

Voir aussi

Interdiction du sachet plastique au Mali: La persistance de la vente cache-t-elle un négoce protégé?

  Sous la table, le boutiquier du coin offre encore un emballage censé prohibé par …

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils