mercredi 27 octobre 2021
Accueil | Oeil du combattant | Après certaines zones de Bamako: Des produits alimentaires périmés retirés et brûlés à Kayes  

Après certaines zones de Bamako: Des produits alimentaires périmés retirés et brûlés à Kayes  

 

Cette démarche est en cours depuis quelque temps dans le cadre des contrôles opérés par le gouvernement, par l’intermédiaire du ministre du Commerce, à travers la DGCC. Les produits alimentaires périmés font l’objet de confiscation. Après des rayons à Bamako, d’autres viennent d’être retirés et brûlés  à Kayes.  

Comme nous l’avions évoqué dans une de nos précédentes parutions, des produits alimentaires périmés ont été saisis dans le cadre des contrôles diligentés par le gouvernement de transition sous la responsabilité du ministre OULD à travers la Direction Générale du Commerce et de la Concurrence (DGCC). En effet, la cité des rails, Kayes, vient d’être la cible de l’opération, où des produits alimentaires qui ne sont plus à jour sont en cours de vente. Selon des informations recueillies par la DGCC, les agents de la Direction Régionale du Commerce et de la Concurrence de Kayes (DRCCK) ont été sur le terrain pour la protection des consommateurs et la sécurité sanitaire en allant contrôler des produits alimentaires vendus dans les rayons de certaines boutiques et supérettes de la ville. Des produits périmés dans les étales feront l’objet de confiscation pour être ensuite brûlés. Des PV ont été dressés contre les détenteurs et, ce, conformément à la réglementation en vigueur. « Nous invitons les acheteurs à consulter minutieusement la date des limites de consommation des produits avant et après les achats », a fait savoir l’autorité sur sa page Facebook. Un rappel : il y a seulement quelques jours de cela, à cause des dénonciations faites par des consommateurs, les enquêtes ont permis au service local en commune VI de mettre la main sur une quantité importante de produits alimentaires périmés dans les rayons de vente de deux boutiques. Après le cas de la région de Kayes, des enquêtes continueront afin d’éradiquer ce chaos sur la santé des Maliens en général dans les autres régions administratives.

À suivre  

Lassana Sow LE COMBAT

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Un jeune froidement assassiné à ATTbougou  

  Un jeune garçon a été assassiné lundi matin au quartier Attbougou logements sociaux dans …

Laisser un commentaire

error: Contenu est protégé !!
Aller à la barre d’outils