vendredi 16 avril 2021
Accueil | Société | Espaces hostiles aux affaires : Le Mali classé pays à haut risque

Espaces hostiles aux affaires : Le Mali classé pays à haut risque

Selon le cabinet de conseil britannique Control Risks qui a publié, début avril, l’édition 2017 de sa carte annuelle des risques sécuritaires et politiques qui pèsent sur les entreprises et les personnes à travers le monde, notre pays fait partie des 13 territoires africains présentant un risque sécuritaire élevé. Et, comme on pouvait s’y attendre, la situation sécuritaire du Mali, caractérisée par les attaques terroristes à répétition, a rendu son espace très peu favorable aux investissements aussi bien pour les Etrangers que Nationaux. 

La mesure des risques sécuritaires du cabinet ayant placé le Mali sur ce triste tableau des pays les moins conseillers aux entreprises, se base sur 8 indicateurs. Il s’agit  du vol, de l’enlèvement, de la destruction des biens, de l’extorsion,  de la fraude, de la perte de contrôle de la gestion, du vol d’informations et de l’expropriation.
Quant à la mesure des risques politiques, Control Risk se base sur sept critères que sont l’insécurité juridique, l’exposition à la corruption, la nationalisation, l’expropriation, les règlementations défavorables, les atteintes à la réputation et les sanctions internationales.

C’est suivant ces critères d’ordre sécuritaire et politique que le cabinet britannique a réparti les différents pays africains sur une échelle à cinq niveaux de risque. Le Mali est classé sur l’avant-dernière marche de cette échelle.

La toute première marche étant le risque insignifiant, aucun pays africain n’y figure parce que présentant tous un risque sécuritaire au delà de l’insignifiant. La seconde marche, dite celle des pays à faible risque sécuritaire, comporte 15 pays : Botswana, Namibie, Congo, Gabon, Bénin, Ghana, Guinée, Sénégal, Malawi, Cap-Vert, Seychelles, Sao Tomé & Principes, Maurice, Guinée Equatoriale et Maroc.

Selon ce Rapport, les investisseurs internationaux peuvent, en toute sécurité, s’installer dans ces pays pour faire des affaires, y créer des filiales ou envoyer leurs Représentants pour obtenir de nouveaux marchés sans que la sécurité de leurs employés ou leurs intérêts ne soient menacés.

-Risque moyen:

24 Etats et Territoires du continent sont classés dans la catégorie des pays présentant un risque sécuritaire moyen. Ce sont: l’Afrique du Sud, l’Angola, la Zambie, le Lesotho, le Swaziland, le Zimbabwe, le Madagascar, la Tanzanie, le Kenya, l’Ouganda, l’Ethiopie, le Djibouti, le Soudan, l’Erythrée, le Cameroun, le Tchad, le Togo, le Burkina Faso, le Liberia, la Sierra Leone, la Guinée-Bissau, la Tunisie et le Sahara Occidental.

-Risque élevé:

13 Etats et Territoires du continent sont classés dans la catégorie des pays présentant un risque sécuritaire élevé. Il s’agit de l’Algérie, de l’Egypte, de la Mauritanie, du Mali, du Niger, du Tchad, du Nigeria, de la Côte-d’Ivoire, de la RD Congo, du Rwanda, du Burundi, de Somali land et du Mozambique.

– Risque extrême:

4 Etats figurent dans la catégorie des pays présentant un risque sécuritaire extrême. Ce sont la Libye, le Soudan du Sud, le Centrafrique et la Somalie.

Katito WADADA : LE COMBAT

……………………..

Rédaction

Voir aussi

Le ‘’moi’’ (NETA): Un phénomène qui ronge le pays  

  Le « moi » comme « Je », devient un mal réel et le quotidien dans notre …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils