dimanche 26 septembre 2021
Accueil | Société | Allocations Mensuelles des Stagiaires de l’APEJ : Le contingent 2019 réclame ses trois mois d’arriérés

Allocations Mensuelles des Stagiaires de l’APEJ : Le contingent 2019 réclame ses trois mois d’arriérés

La Direction générale de l’APEJ a servi de cadre au contingent 2019 de l’APEJ. L’objectif était la réclamation de 3 mois d’arriérés d’allocation. Il s’agit des mois de novembre, décembre et janvier. C’était mardi dernier sous la présidence de Daouda Amadou SY, Président des Stagiaires.

 

Ce rassemblement est une occasion pour le contingent  de 2019 de l’APEJ à  faire la lumière sur la situation de leurs allocations mensuelles de 3 mois impayés. Cette situation déplorable mérite d’être clarifiée afin d’éviter des  révélations compromettantes. Selon Daouda Amadou SY, Président desdits Stagiaires, le dossier serait au niveau du Trésor public. Ainsi, après une série d’entretiens avec le Directeur de l’Agence pour la Promotion et l’Emploi des Jeunes  (APEJ), le président de Stagiaires a montré clairement son insatisfaction qui est la cause de leur rassemblement. Il a souligné le manque de mobilisation des siens avant de préciser de ce qui est ressorti des débats avec le DG de l’APEJ. Contrairement à certaines informations relayées sur les réseaux sociaux en disant que les allocations sont disponibles, selon lui, l’entretien avec le DG de l’APEJ ne s’est pas montré très prometteur. Le Président du contingent des Stagiaires de l’APEJ a rappelé que le DG a relevé que le problème ne se situerait pas à leur niveau ; c’est-à-dire au niveau de l’APEJ, mais plutôt au niveau du Trésor Public.

Il est à noter que des informations affirment que : sur  les 4 milliards promis par le Trésor Public, l’APEJ aurait reçu une enveloppe de 3.500.000.000. Et, l’ironie du sort, c’est que le reliquat, soit  500.000.000 restants, est justement la somme qui  était destinée aux  5500 Stagiaires. Et interrogé sur la certitude de recevoir les 3 mois d’allocations, le Président Sy dira clairement qu’il n’a pas vu encore les couleurs de cet argent. Réponse décourageante émise par le DG de l’APEJ.

En conséquence, afin d’aller à la vitesse supérieure, le contingent 2019 entend faire une grande mobilisation s’ils n’obtenaient pas gain de cause. Et, selon son estimation, il y aurait 5500 Stagiaires à travers tout le pays dont plusieurs d’entre eux doivent percevoir 43.000 FCFA et d’autres moins de ça. Ce qui  semble susciter de mures réflexions si l’on fait des calculs.

Le Président du contingent, Daouda Amadou SY a lancé un appel pressant à ses camarades stagiaires du contingent 2019 pour plus de mobilisation et pour dire à l’opinion publique qu’ils ont plus que besoin de ces 3 mois d’allocations surtout durant cette période de Ramadan associée à la pandémie COVID-19. Il a exhorté les siens à plus de motivation pour que leur dur labeur ne soit réduit à néant. Toujours selon lui, il est pitoyable de constater qu’au Mali tout est une question de pseudo priorités et de bavures inutiles. Il a aussi demandé aux plus hautes autorités de faire un minimum d’effort, afin qu’ils puissent entrer en possession de leurs droits relevant de leurs allocations comme stipulé dans les contrats.

Aïssétou Cissé

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Circulation alternée à Bamako: Un désastre sans fin pour les usagers !  

  La circulation alternée a débuté le 19 août 2019 durant le mois de ramadan. …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils