dimanche 17 octobre 2021
Accueil | Politique | Aiglonnets malien U17 : La FMBB ternie l’image de l’État

Aiglonnets malien U17 : La FMBB ternie l’image de l’État

La nouvelle a fait le tour non seulement sur le réseau social facebook, mais aussi à travers le pays. En effet, les Aiglonnets filles et garçons, qui étaient en transit à Casablanca au Maroc, suffirait pour un membre de la FMBB pour poster la photo sur facebook.

Il faut souligner que la cible à travers cette publication n’est autre que l’État, notamment le Président de la République et son ministre en charge des sports. Peu avant même leur départ, les deux encadrements techniques avaient haut et fort largué leur souillure sur le Président de la République par le canal de certaines  stations FM de la place. Pour dire tout simplement  qu’IBK n’a pas tenu promesse. Ils ne manqueront même pas l’occasion pour jeter leur colère sur le Président de la FMBB pour non accompagnement.

Donc tout moyen est bon pour vilipender l’image de l’État et peu importe la manière. En tout cas, les présumés coupables ont joué pour réussir leur coup.
Pourtant, lors du dîner qu’à offert le ministre des sports aux équipes samedi 18 juin 2016 à l’hôtel les Columbus, le Président de la FMBB, Me Jean Claude Sidibé, a été très claire. Rapporta-t-il que l’État, à travers le Département, a joué son rôle. Selon lui, il a fait tout ce qu’il devait faire, notamment les billets d’avion et les visas entre autres. Pour leur départ pour l’Espagne, il était bien prévu une escale à Casa où la délégation malienne devait rejoindre l’Espagne. C’est pendant cet intervalle qu’un membre imprudent de la FMBB, dans le désir de faire mal à l’État, posta indélicatement une photo malsaine des Aiglonnets qui attendaient tranquillement leur avion.

En effet, la Commissaire FIBA, et non moins membre de la FMBB, dira que  le voyage s’est déroulé dans la tranquillité. Il fut même ébahie de cette affaire de photo. Elle informera même que les deux équipes sont arrivées saines et sauves à destination.

Informé du sinistre, le ministre Guindo s’étonnera. Car, s’interrogea-t-il, comment des agents salariés de l’État peuvent-ils se comporter ainsi. Cela, en présence même du Président de la FMBB.

En tout cas, il est temps que les  bravades  contre les principes de l’État s’arrêtent. Ce qui veut dire que la lumière doit être faite afin de punir les coupables. En outre, il importe de souligner qu’il n’y a pas de solidarité entre IBK et ses ministères. Ils sont nombreux ceux qui n’ont  pas son soutien dans la prise des décisions contre les récalcitrants aux décisions d’État.

Soumana Touré Miguel  LE COMBAT

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Paris et Bamako à couteaux tirés: Choguel jouerait à un jeu politiquement dangereux ?    

  De son intervention à la tribune des Nations-Unies en septembre à ses récentes déclarations …

Laisser un commentaire

error: Contenu est protégé !!
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils