jeudi 21 janvier 2021
Accueil | Société | Adresse du Pr. Clément Dembélé aux Maliens et à ses sympathisants : ‘’ L’heure est arrivée où il faut aider le Peuple du Mali dans sa révolution des consciences ‘’

Adresse du Pr. Clément Dembélé aux Maliens et à ses sympathisants : ‘’ L’heure est arrivée où il faut aider le Peuple du Mali dans sa révolution des consciences ‘’

À la suite de son enlèvement et séquestration par la Sécurité d’État du Mali, dans une lettre adressée à la population malienne et singulièrement à ses sympathisants, le Président de la Plateforme de lutte contre la Corruption et le Chômage, Pr Clément Dembélé a envoyé un message à ses amis, parents et connaissances, afin de remercier chacun et chacune.

Afin de reconnaitre les multiples efforts fournis par ses amis, parents et sympathisants, suite à son enlèvement et séquestration par la Sécurité d’État du Mali, le chantre de la lutte contre la corruption au Mali, soucieux de la mauvaise gouvernance des autorités maliennes, et infatigable dénonciateur aurait été enlevé comme un vulgaire terroriste ou un criminel par des hommes de la Sécurité d’État, cagoulés.

En ces termes, il a déclaré : « vous avez été nombreux à vous inquiéter et à me soutenir  pendant 2 semaines, vous avez partagé ma souffrance et mes angoisses dans l’injustice et à la violence. Je tiens à vous remercier chacun et chacune pour tout. C’est l’occasion de vous dire encore une fois que le combat que je mène est celui de tous ceux qui aiment passionnément le progrès, la justice, l’équité et la transparence. C’est un combat qui doit continuer pour libérer le peuple malien meurtri par la corruption et le mensonge d’État pourtant indépendant depuis 60 ans. Ce combat est le combat du peuple malien, mais aussi le vôtre ! »

Cependant, il a déploré la souffrance des Maliens dans leur âme et dans leur chair : «  la pauvreté soutenue par la corruption est devenue presque la forme de République. L’insécurité, l’inégalité sociale, l’injustice ainsi que le chômage sont entre autres des éléments tangibles de la mal gouvernance qui a gangrené tout le système de gestion au Mali. Face à cette gabegie, se taire est synonyme de complicité de crime contre l’humanité du Mali. Il faut donc continuer à informer les populations, à former les citoyens, à sensibiliser et à mobiliser ces millions de ‘’ sans voix ‘’ vivant dans l’ignorance et le mépris total des dirigeants ».

Il a fini par remercier chacun et chacune, en précisant que : « l’heure est arrivée où il faut aider le Peuple du Mali dans sa révolution des consciences », car à l’en croire : « Un autre Mali est possible ».

Aïssétou Cissé

Malick Diancoumba

Voir aussi

Lancement national de nettoyage du Fleuve Niger : le ministre Haïdara Bernadette Kéita donne le coup d’envoi 

Dans le cadre du plan d’action de l’ASFN au titre de l’année 2021 en partenariat …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils