mercredi 23 septembre 2020
Accueil | Société | 9e édition de la journée mondiale de la radio: Les acteurs optent cette année pour la diversité dans le travail

9e édition de la journée mondiale de la radio: Les acteurs optent cette année pour la diversité dans le travail

À l’instar du monde entier, le Mali a célébré hier la journée mondiale de
la radio. Pour l’occasion, studio tamani, par un projet de la fondation
hirondelle au Mali a immortalisé cet événement à travers une
cérémonie présidée par le ministre de la Communication, porte-parole
du gouvernement et d’autres personnalités. Il a été question de poser
des actes allant dans le sens de promouvoir la diversité, à la fois dans
leur salle de rédaction et sur les ondes.

Cette édition de la journée mondiale de la radio met l’accent sur trois
sous-thèmes : plaider en faveur du pluralisme dans le paysage
radiophonique, avec un mix de radiodiffuseurs publics, privés et
communautaires; encourager la diversité dans les salles de
rédaction avec des équipes reflétant les divers groupes de et

représentations de la société et promouvoir la diversité éditoriale et la
diversité des programmes reflétant la variété des audiences.
Selon Martin Faye le directeur de studio tamani et représentant de la
fondation, « la radio est un outil puissant pour célébrer l'humanité dans
toute sa diversité et constitue une plate-forme pour le discours
démocratique ». Ce qui veut dire que la radio de par son accessibilité
facile, peut façonner l’expérience de la société dans la diversité dans le
sens positif. « La radio n’informe pas seulement sur les faits du jour. Elle
est aussi l’un des leviers du développement, du respect des droits
humains et de la participation des citoyens » soutient Martin Faye. Il a
invité les acteurs qui évoluent dans ce domaine, les techniciens, les
animateurs et les journalistes à faire en sorte que ce rôle crucial que
joue la radio dans la société soit préservé et dans la diversité comme le
dit le thème de cette 9e édition.
Yaya Sangaré, le ministre de la Communication et porte-parole du
gouvernement  a placé cette édition de la journée mondiale de la radio
sous le signe du soutien aux Famas. C’est pourquoi il a réitéré
l’engagement de son département avec l’accompagnement des
ministères en charge de la Défense nationale et de la Sécurité, et de
l’Administration territoriale à travailler pour établir des passerelles
idéales de collaboration entre les forces de défense et de sécurité, le
commandement et les médias afin d’aménager et de renforcer les
espaces de collecte, de traitement et de diffusion de l’information juste,
crédible et accessible à leur public.
Le ministre a demandé aux hommes de média à travers la radio de les
aider « à galvaniser les acteurs sur les théâtres d’opérations, à restaurer
l’autorité de la République que les terroristes œuvrent à saper ».
Comme la radio en plus d’être un outil d’information divertie, la
cérémonie a été clôture par des discernements d’attestation à certaines
radios et agents de radio en guise d’encouragement et de la musique.
En rappel, selon la Haute Autorité de la Communication, le Mali
enregistre 376 radios à
travers le pays. Et cette année, 160 nouvelles fréquences ont été
attribuées.
A. Haidara

Malick Diancoumba

Voir aussi

Edito : Assimi Goita et compagnons  rentreront-ils  par la grande porte de l’histoire ?

Le coup d’Etat du 18 Août 2020 est le quatrième d’une longue série  qui a …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils