mardi 29 septembre 2020
Accueil | Société | 40e session du CSA /Conseil de sécurité de l’ONU sur le Mali hier : D’importantes résolutions attendues

40e session du CSA /Conseil de sécurité de l’ONU sur le Mali hier : D’importantes résolutions attendues

Hier, 11 juin 2020 s’est tenu deux grandes rencontres : la réunion du Conseil de sécurité sur le Mali. Et la 40e session du comité de suivi de l’Accord. Ces rencontres se tiennent à l’occasion du 5e anniversaire de la signature de l’Accord d’Alger en 2015.

La réunion du conseil de sécurité aura notamment à plancher sur la question du dernier rapport trimestriel du Secrétaire Général de l’ONU.

Par contre le CSA (Comité de Suivi de l’Accord) tient de sa 40e session ordinaire qui coïncide avec le 5eme anniversaire de sa signature enregistre la participation du Premier Ministre. C’est aussi l’occasion pour les parties signataires de redoubler d’efforts en vue d’accélérer la mise en œuvre des engagements de l’Accord, non encore parachevés.

À la fin du mois de mai, la Médiation internationale dans le cadre des préparatifs pour la tenue prochaine de cette 40e session du comité de suivi de l’Accord (CSA) marquant le 5e anniversaire de l’accord d’Alger,  avait fait un certain nombre de recommandations pour accélérer la mise en œuvre de l’Accord pour la paix. C’était lors de la réunion du 28 mai 2020 dernier.

Cette rencontre préparatoire avait permis de passer en revue « l’état du processus de retour plein et effectif de l’État sur toutes les parties du territoire national ».

Dans son communiqué, la Médiation internationale avait salué « l’attachement continu des parties signataires au processus de paix », mais les a appelés à redoubler d’efforts en vue d’accélérer la mise en œuvre des engagements de l’Accord, non encore parachevés.

Elle a aussi insisté sur la question du genre. Elle a réitéré l’importance qu’elle accorde de la « représentation de la femme dans le processus de paix ».

LA question de la prorogation du mandat de la MINUSMA sera au centre des débats au conseil de sécurité des nations unies sans toutefois ignorer la question de la succession ou de prolongation du tchadien Mahamat Salleh Annadif. En conséquence, les résolutions de ces deux rencontres sont attendues.

Bourama Kéita

Malick Diancoumba

Voir aussi

3e Édition de la Formation sur la Police des Nations Unies : Dix-sept éléments des forces de sécurité certifiés dans le renforcement des capacités opérationnelles

Le Directeur Général de l’École de Maintien de la Paix, le Général de Brigade Mody …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils