lundi 18 janvier 2021
Accueil | Société | 27 et 28e Sessions du Conseil d’Administration de l’ANICT : le budget 202 établi à 18 031 061 463 FCFA  

27 et 28e Sessions du Conseil d’Administration de l’ANICT : le budget 202 établi à 18 031 061 463 FCFA  

Le ministre de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation, Président du Conseil d’Administration de l’Agence Nationale d’Investissement des Collectivités Territoriales (ANICT), Colonel-major Abdoulaye Maïga a présidé les travaux des 27 et 28e sessions de ladite structure. C’était vendredi 27 novembre 2020, au Grand Hôtel en présence de M. Modibo Cissé, directeur de l’ANICT et de l’ensemble des administrateurs.  

 

Ces 27 et 28e sessions, la première de la présidence à la tête du Conseil d’Administration du Ministre de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation, Colonel-major Abdoulaye Maïga seront l’occasion de se prononcer sur : « l’état d’exécution des résolutions de la 27e session ; les états financiers de l’exercice 2019 ; le rapport du commissaire aux comptes 2019 ; et le document des prévisions 2021 ».

S’agissant singulièrement des prévisions 2021, le projet de budget de l’Agence est établi en équilibre des ressources et des emplois à la somme de dix-huit milliards trente un millions soixante un mille quatre cent soixante-trois (18 031 061 463) FCFA.

Selon lui, l’offre de financement 2021 pour les différentes dotations du FNACT témoigne encore une fois de l’accompagnement combien important des partenaires techniques et financiers dans le processus de décentralisation au Mali !

Ainsi, après les travaux de la session budgétaire sera suivi l’examen en session technique, dont : « l’État d’exécution des délibérations et recommandations de la 28e session ordinaire du CA ; et le rapport d’exécution technique et financière du FNCAT sur les exercices 2015 à 2019 ».

Il a rappelé que depuis 2016, l’ANICT est engagée dans un vaste sentier de réformes qui visent l’évolution du volet financier du dispositif d’appui aux collectivités territoriales dans un cadre juridique et institutionnel dynamique de la décentralisation. « C’est dans ce contexte que le rapport qui couvre la période 2015-2019 vous est soumis », a-t-il laissé entendre.

À l’en croire, cette présente session offre l’occasion d’apprécier les efforts consentis par l’État et ses partenaires au développement dans le cadre de l’amélioration de l’accès des populations aux services de base et des autres appuis du FNACT au profil des collectivités territoriales.

Cependant, il dira qu’au cours de la période 2015-2109, l’offre de financement a été de cent vingt-neuf milliards deux cent quinze millions cent neuf mille trois cent vingt-deux FCFA (120 215 109 322) : « ce qui a permis le financement de 6 468 projets réalisés sous maitrise d’ouvrage des collectivités, pour lesquels 5 013 projets ont été réceptionnés pour un taux de 78% ».

Aïssétou Cissé

Malick Diancoumba

Voir aussi

Des  créations d’associations de soutien!

Depuis un certain temps, nous constatons l’érection tous azimuts d’associations, ici à Bamako et ailleurs …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils