mercredi 30 septembre 2020
Accueil | Education | 10ème anniversaire de la Rentrée Littéraire du Mali : Le rendez-vous du donner et du recevoir

10ème anniversaire de la Rentrée Littéraire du Mali : Le rendez-vous du donner et du recevoir

Première du genre en Afrique, et saluée pour sa réussite dès sa 1ère édition, la Rentrée littéraire fait désormais du Mali l’un des grands rendez-vous de la célébration et de la diffusion de la création littéraire et intellectuelle en Afrique.

Créée en 2008, la Rentrée littéraire du Mali, qui a pour slogan « Quand l’Afrique se raconte à elle-même et au Monde », a donc 10 ans en 2018 ! 10 ans qui méritent bien une célébration ! Elle prendra la forme, du 17 au 24 février 2018, d’une édition spéciale, grand moment de rétrospective, de prospective et de fête !
Le thème retenu est « L’Humanité est un lien », pour explorer les potentialités et les faiblesses de nos sociétés à maîtriser les enjeux de demain et exercer pleinement notre part de responsabilité aujourd’hui, pour oser parler à voix haute d’amour, d’espoir et de paix, pour refuser le fanatisme et l’ignorance, pour « prendre le risque » de la fraternité…
Jusqu’à présent organisée à Bamako seulement, la Rentrée littéraire du Mali s’étendra cette année aux « Cités des manuscrits » que sont Tombouctou et Djenné, aura comme invités plus de 50 écrivains venus des 5 continents et proposera au public quatre expositions : « Les 10 ans de la Rentrée littéraire du Mali », pour raconter la petite histoire de l’événement ; « Auteurs du Mali », pour célébrer la longue et riche histoire de la littérature malienne ; « Fleuves », pour faire écho aux liens qui unissent naturellement les humains et « Murs et frontières », en référence à tout ce qui peut séparer les humains.
Autres activités au programme : des tables-rondes, cafés littéraires, débats, hommages, lectures, ateliers, conférences, spectacles et deux grandes cérémonies, celle d’ouverture officielle de la Rentrée Littéraire du Mali 2018, le 20 février, et celle de clôture et de remise de Prix littéraires, le 24 février.
CCOM RLM

Djibril Coulibaly

Voir aussi

 Reprise effective des cours : une année sauvée au profit de quoi ?  

Après des pourparlers, un terrain d’entente a été trouvé entre les syndicats de l’Éducation et …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils