samedi 20 octobre 2018
Accueil | Dépêche | RDC: Emmanuel Ramazani Shadary, figure du régime et proche de Joseph Kabila

RDC: Emmanuel Ramazani Shadary, figure du régime et proche de Joseph Kabila

La République Démocratique du Congo aura un nouveau président après l’élection de la fin de l’année. Joseph Kabila renonce à se présenter et on connaît le nom du dauphin du chef de l’Etat, Emmanuel Ramazani Shadary, ex-ministre et secrétaire permanent du parti présidentiel. C’est l’un des très proches de Joseph Kabila qui portera les couleurs de Front Commun pour le Congo le 23 décembre.

Emmanuel Ramazani Shadary est député congolais. Elu en 2006 puis réélu en 2011 dans le Maniema, sa province natale. Un homme né en 1960, qui a participé à la création du PPRD au début des années 2000, avant d’en gravir les échelons. Il a aussi dirigé le groupe parlementaire à l’Assemblée. A la tribune, devant les députés, il est perçu comme l’un des membres les plus durs du parti présidentiel dont il est devenu le secrétaire permanent au début de l’année 2018.

Emmanuel Ramazani Shadary a aussi occupé des fonctions ministérielles. Vice-premier ministre, ministre de l’Intérieur et de la Sécurité entre 2016 et 2018. A ce titre, il est visé depuis 2017 par des sanctions de l’Union européenne pour violations des droits de l’homme.

Officiellement en charge des services de police et de la coordination du travail des gouverneurs provinciaux, l’UE le considère responsable de l’arrestation d’activistes et d’opposants, d’usage disproportionné de la force et de mesures de répression contre les membres de l’organisation Bundu Dia Kongo à Kinshasa et dans l’ouest du pays. Répression également dans les Kasaï dans le centre de la RDC.

Le dauphin de Joseph Kabila est donc une figure du régime. Il s’est d’ailleurs investi ces dernières semaines, en parcourant le pays pour défendre le bilan et le projet politique de Joseph Kabila. Projet qu’il devra désormais incarner d’ici le 23 décembre et la présidentielle congolaise.
RFI

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Nigeria: Buhari prend de nouvelles mesures controversées contre la corruption

Au Nigeria, le chef de l’Etat Muhammadu Buhari a pris une nouvelle mesure pour lutter …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *