jeudi 21 septembre 2017
Accueil | Santé | Pharmacie populaire du Mali : Bientôt des entrepôts modernes à Bamako, Koulikoro Kayes et Mopti

Pharmacie populaire du Mali : Bientôt des entrepôts modernes à Bamako, Koulikoro Kayes et Mopti

La première pierre symbolique pour la construction de l’ensemble des entrepôts modernes des régions de Kayes, Koulikoro, Mopti et du district de Bamako au compte de la PPM (Pharmacie populaire du Mali), a été posée ce mardi 15 août à Kanadjiguila à la sortie de Bamako vers la frontière guinéenne.
C’est à Kanadjiguila que se trouve le site de l’entrepôt moderne de Bamako large de 1792 m2. Le coût total prévisionnel des 4 entrepôts s’élève à plus de 4 milliards FCFA. Ce financement, a-t-on appris, est assuré par la PPM sur fonds propres à hauteur de 1,5 milliard de FCFA. Le restant du financement provient de l’USAID Mali avec une contribution d’1 milliard de FCFA et de l’ambassade du Royaume des pays Bas au Mali avec une contribution d’1’5 milliard FCFA : ‘‘Il s’agit là d’un investissement sans précédent dans le secteur pharmaceutique en matière d’infrastructures’’, a indiqué lors de cette cérémonie, Dr Salif Samaké, secrétaire général du ministère de la Santé et de l’hygiène publique représentant le ministre de tutelle. Selon lui, la construction de ces entrepôts constitue un projet unique d’envergure dans l’espace CEDEAO.
Aux dires du Dr Moussa Sanogo, directeur général de la PPM ces entrepôts vont améliorer le plateau de sa structure et contribuer de façon significative et qualitative à l’amélioration de l’efficience des réponses données aux requêtes des usagers et clients : ‘‘La capacité de stockage sera multipliée par trois avec des économies d’échelle considérable sur les coûts d’emmagasinages pouvant atteindre à plus de 250 millions FCFA par an.
La cérémonie de pose de cette première pierre symbolique a été présidée par le ministre de la décentralisation et de la fiscalité locale, Alassane Ag Mohamed Moussa, représentant le premier ministre empêché. Etaient aussi présents les ambassadeurs des USA et des Pays au Mali.
D.S LA SIRENE

Djibril Coulibaly

Voir aussi

HISTOIRE DU CHU DU POINT G

En 1903 est construit le premier dispensaire de Bamako destiné aux autochtones. Il était situé …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *