mercredi 18 juillet 2018
Accueil | Santé | LUTTE CONTRE LE PALUDISME : Mettre hors d’Etat de nuire cette maladie

LUTTE CONTRE LE PALUDISME : Mettre hors d’Etat de nuire cette maladie

En prélude à la journée mondiale et la semaine nationale de lutte contre le paludisme, les acteurs ont rencontré les hommes de médias pour parler des préparatifs. La Directrice Adjointe du PNLP Mme Koné Diara Traoré a animé la conférence. Nous sommes le lundi 23 avril 2018.
Avec comme thème ‘prêt à vaincre le paludisme, cette 11ème édition de la semaine nationale de la lutte contre le paludisme est pour les organisateurs un véritable moment de rencontre et d’échange sur les progrès et les difficultés du moment surtout que le paludisme a toujours été une préoccupation de santé publique. La maladie qui est causée par la piqure de l’anophèle fait des ravages chaque année. Les femmes enceintes ainsi que les enfants sont les plus vulnérables face à cette maladie. C’est pourquoi le gouvernement du Mali a mis en place le Programme National de Lutte contre le Paludisme depuis 1993.
Selon la conférencière, le gouvernement malien à travers le PNLP et ses partenaires sont en train de mener des actions pour éliminer définitivement cette maladie. Parmi ces mesures la directrice adjointe a cité entre autres la distribution des moustiquaires imprégnées d’insecticide, la pulvérisation intra domiciliaire, le traitement préventif intermittent chez les femmes enceintes et la vaccination des enfants, la campagne de chimio prévention du paludisme saisonnier CPS chez l’enfant de 3 à 59 mois pour ne citer que ceux-ci. La recherche d’un vaccin va bon train, l’efficacité et la sécurité se confirment, ils seront une arme additionnelle majeure dans l’élimination voire l’éradication de cette maladie. Depuis la mise en œuvre de ses mesures, le nombre de malade et de mort causé par cette maladie diminue d’année en année. Un Mali sans paludisme tel est l’objectif pour lequel le gouvernement du Mali s’est engagé pour l’horizon 2030, a ajouté l’orateur.
Pour l’édition 2018, l’activité principale programmée pour cette semaine se résume au lancement officiel de la semaine, à travers une journée de plaidoyer, de dépistage et le traitement des malades, une rencontre scientifique, des jeux concours sur Facebook et sur certaines radios de la place.
Vivement la prochaine édition.
Samba Konaté stagiaire LA SIRENE

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Vertus du manguier : Les feuilles comme remède pour les diabétiques

On sait bien que les mangues sont un fruit très délicieux et bénéfique au plan …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *