dimanche 30 avril 2017
Accueil | Important | Le ministre de la Sécurité, le colonel Salif Traoré : « Chaque recrue fera désormais l’objet d’une enquête de moralité »

Le ministre de la Sécurité, le colonel Salif Traoré : « Chaque recrue fera désormais l’objet d’une enquête de moralité »

Le chef du département de la Sécurité et de la Protection Civile a fait cette déclaration sur les ondes de la radio FR3, le jeudi lors de son passage pour la traditionnelle ‘’grande interview’’ en langue nationale avec les journalistes de 7 radios de la place. Face à la défaillance de l’outil de défense et de sécurité, le ministre Traoré a affirmé que de nouvelles mesures sont en expérimentation pour moraliser le recrutement au sein de l’armée et des différents corps de la sécurité dans notre pays. Cela, à travers un processus vigoureux de transparence dans le choix des hommes et femmes appelés à porter l’uniforme nationale. « Nous ne pouvons pas faire une enquête de moralité sur tous les postulants, mais avant la phase finale toutes les éventuelles recrues feront l’objet de cela, une à une. Il faut que nous ayons dans les différents corps de l’armée et de la sécurité des jeunes motivés et dignes de porter la tenue » a-t-il insisté.
Par rapport à une éventuelle militarisation de la police nationale, le colonel Salif Traoré dira que de telles reformes émanent des grandes instances comme la conférence nationale, où le peuple souverain, comme à l’occasion de celle tenue en 1992, pourra exprimer son désir de modifier le statut de sa police nationale au regard de ses soucis et préoccupations en matière de sécurité. Cependant, ajoutera-t-il, il est bien de savoir que certaines unités de la police ne sont pas habilitées à suivre en temps plein un mot d’ordre de grève, conformément à leur statut.
LE SURSAUT || lecombat.fr

Djibril Coulibaly

Voir aussi

PROTECTION DE L’ENVIRONNEMENT : Un Groupe de citoyens pour climat lancé au Mali

Le Groupe des citoyens maliens pour le climat a vu le jour le dimanche le …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *