vendredi 21 septembre 2018
Accueil | Oeil du combattant | Iba One, facteur de mobilisation des jeunes

Iba One, facteur de mobilisation des jeunes

Le jeune rappeur Iba One dont certains trouvent qu’il est le meilleur de l’actuelle Génération est à considérer en ces derniers temps comme facteur de mobilisation du monde de la jeunesse. De ce fait, force est d’admettre qu’il va tirer son épingle du jeu en cette période de campagnes électorales. Ce, en ce sens que ce jeune rappeur est sollicité par tous les Leaders politiques (de la majorité comme de l’opposition) afin d’agrémenter leurs rencontres avec une forte mobilisation. Surtout lorsqu’il s’agit de la mobilisation massive  de la jeunesse bamakoise, plus particulière ses fans. C’est ainsi qu’on l’apercevait sur scène dans pratiquement la quasi-totalité des rencontres politiques, au cours des activités des clubs de soutien durant cette période d’intenses campagnes électorales. Avec le lancement de la campagne proprement dite, la donne n’a pas changé chez le Jeune Rappeur qui continue de faire exploser les salles et les pavillons des Stades de Bamako. Dans ses mouvements de chants pleins d’actions et de gesticulations, il est filmé dans les téléphones et ses pas de danse sont également imités dans le même rythme. L’ambiance de sa participation est tellement électrique que les jeunes n’auront plus de goût à la cérémonie dès que leur idole finit de jouer. Et, du coup, si la cérémonie ne finit pas, les jeunes ou, du moins, les fans du Rappeur n’hésiteront pas de quitter les lieux sans préavis. Mais qu’à cela ne tienne ; car, la jeunesse  demeure toujours prête à  aller supporter leur idole à chaque fois qu’il doit jouer. Il va certainement encaisser plusieurs centaines de millions de nos francs lors de cette période de campagnes électorales, dans la mesure où le cachet plafond de ses prestations n’est pas à la portée de tout monde.

Le Fouineur

Rédaction

Voir aussi

Ces chichats qui tuent les jeunes

Outre la cigarette, les stupéfiants, la consommation de la chicha devient à son tour de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *