samedi 16 février 2019
Accueil | Politique | CONTRE L’IMMIGRATION CLANDESTINE ET LE CHOMAGE : Deux importants projets signés entre le Mali et l’AFD

CONTRE L’IMMIGRATION CLANDESTINE ET LE CHOMAGE : Deux importants projets signés entre le Mali et l’AFD

Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, S. E. Mme Kamissa Camara, l’ambassadeur de France au Mali, S. E. M. Joël Meyer, et le Directeur de l’Agence française de développement (AFD) Mali, François Tirot, ont signé, ce mercredi 30 janvier, les conventions de financement de deux projets. La cérémonie s’est déroulée en présence du ministre des Maliens de l’extérieur et de l’Intégration africaine, Yaya Sangaré et de l’ambassadeur de l’Union européenne au Mali, S. E. M. Alain Holleville.

La première convention a porté sur le Projet d’Appui aux investissements de la diaspora malienne dans les régions d’origine phase 2 (Diaspora 2) pour un montant de 3 060 747 535 de F CFA. Ce projet, financé grâce à une délégation à l’AFD du Fonds fiduciaire d’urgence de l’UE, vise à appuyer la mise en œuvre de la politique migration et développement du Mali et d’accompagner les initiatives de la diaspora afin de promouvoir l’offre de services de base et de la capacité d’insertion des territoires d’origine.
La deuxième convention est relative au projet intitulé « Accompagnement de la jeunesse et des collectivités territoriales dans les initiatives de formation et d’insertion professionnelle » (Actif), avec un coût estimé à 1 967 870 999 de F CFA pour une durée de 4 ans. Le projet Actif devra permettre le redéploiement de services d’éducation et de formation de qualité en direction de la Jeunesse dans la région de Mopti en vue de réduire ses vulnérabilités, de favoriser l’inclusion et de renforcer la cohésion sociale.
Au cours de la cérémonie, Mme le ministre a salué l’excellence des relations d’amitié et de solidarité entre le Mali et la France d’une part et l’Union européenne d’autre part. Mme Kamissa Camara a également rappelé que l’Union européenne et la France sont les plus grands partenaires du Mali en matière d’aide publique au développement avant d’assurer les partenaires que toutes les mesures nécessaires seront prises pour l’exécution correcte desdits projets.
Ces deux conventions de financement, d’un montant total de 5 milliards 31 millions de francs CFA, contribueront à l’atteinte des objectifs de réduction de la pauvreté, du développement durable ainsi que la lutte contre l’immigration clandestine.
Korodio Coulibaly LE CONFIDENT

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Une Délégation du parti MIRIA en visite de travail au siège des FARE Anka wuli : Les concertations nationales au cœur des débats

Conduite par le Président du parti, Dr. Mamadou Kéïta,  une forte Délégation composée des cadres du …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :