mercredi 20 mars 2019
Accueil | Santé | CLOTURE DE LA REFORME SUR LE SYSTEME DE SANTE DU MALI : Des recommandations fortes pour soulager le citoyen lambda

CLOTURE DE LA REFORME SUR LE SYSTEME DE SANTE DU MALI : Des recommandations fortes pour soulager le citoyen lambda

La cérémonie de clôture était présidée par le Premier ministre Soumeylou Boubey Maiga en présence du ministre de la santé et de l’hygiène publique Pr Samba Sow, de celle de la réforme institutionnelle Mme Safia Bolly et de la représentante des partenaires techniques et financiers.
L’objectif de cette réforme était de valider le document cadre de la réforme du système de santé. Il permettait aussi de partager la vision et l’orientation stratégique de la réforme du système de santé du Mali à l’horizon 2030 ; valider le cadre de mise en œuvre de la réforme.
Durant une semaine 406 personnes provenant des départements ministériels, des autorités administratives (Gouverneurs), des Collectivités Territoriales, de la Société Civile, des ordres professionnels de santé, des syndicats, des PTF, des universités et centres de recherche (professeurs, experts nationaux et internationaux). Au cours des travaux, les participants étaient repartis en trois groupes sur les thèmes que sont l’offre des soins et services de santé de qualité; Gouvernance et communication; et Financement de la santé.
Le rapporteur général de l’atelier Pr Bréhima Koumaré recommande de renforcer le plateau technique à tous les niveaux de la pyramide sanitaire; accélérer le processus d’adoption des textes d’application sur les gratuités. Par rapport à la gouvernance et communication, il demande mettre l’accent sur l’application effective de la loi hospitalière ; faire respecter les textes règlementaires en vigueur et renforcer l’autorité de l’Etat. Pr Koumaré recommande également d’augmenter le budget alloué au Ministère de la santé et de l’hygiène Publique pour soutenir la mise en œuvre de la reforme; proposer un mécanisme pérenne pour la mise en œuvre des mesures d’accompagnement de la gratuité etc.
Le premier ministre et le ministre de la santé et de l’hygiène publique ont rassuré les participants que le gouvernement ne ménagera aucun effort pour l’application de la mise en œuvre de ces recommandations pour le bien de la population malienne.
Diam Wagué LA SIRENE

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Confidence : EAU MINERALE DIAGO : Les clients boudent

Depuis un certain temps le géant de l’eau est en baisse vertigineuse dans la vente …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :