samedi 18 août 2018
Accueil | Sports | CAN, Gabon 2017 : Alain Giresse et l’exergue du talent local

CAN, Gabon 2017 : Alain Giresse et l’exergue du talent local

Les éliminatoires de la CAN   Gabon 2017 reprennent leur croisière la semaine prochaine. Pour la circonstance, les Aigles du Mali accueillent les Equato-guinéens pour le  compte d’un match émouvant.

Le technicien français et non moins sélectionneur de l’équipe nationale du Mali, Alain Giresse, est grandement attendu par le public sportif malien afin qu’il fasse du génie au moment même où il se heurte à un problème quant au choix de joueurs.

Pourtant, il n’est plus étonnant que les joueurs locaux ont fait montre de leur charisme technique et tactique aussi bien que  de leur  pugnacité  à travers des différentes arènes sportives en Afrique et dans  le reste du monde.
En effet, les Aigles du Mali affrontent dans un match capital  vendredi 25 mars 2016, en tout cas selon le calendrier ACF, l’équipe nationale de la Guinée équatoriale pour le compte de la 3e journée des éliminatoires de la CAN, Gabon 2017.

Il faut rappeler que ce match qui se déroulera ici même à Bamako, s’annonce autant crucial que stratégique. Toujours premier du Groupe avec 4 points – une victoire et un match nul – les Aigles du Mali n’ont plus droit à l’erreur. Ils sont donc condamnés à la victoire afin de s’y positionner en toute quiétude dans le groupe C.
Il ressort cependant  des analyses que le technicien français et non moins sélectionneur des Aigles du Mali, Alain Giresse, est en train de  faire face à un problème de choix quant aux  joueurs. Il s’avère  solitaire avec les joueurs locaux ; quel que soit  leur talent. Il ressort également que la plupart du temps que nombre  des joueurs qui jouent à l’extérieur ne  font pas en réalité les affaires maliennes.
Or, il est certains de nos jours que les joueurs locaux maliens dépassent le commentaire. Ce, à la lumière des mondiaux U20, U17, la CAN U23 et le CHAN 2016 sans compter les CAN U17 et U20 au cours desquels des talents locaux se sont exprimés de mille feux. Parmi lesquels, les talentueux goalkepper, Djigui Diarra du Stade malien de Bamako et Samuel Diarra de l’ASKO d’ailleurs élu meilleurs gardien mondial de sa catégorie. Alors que la sélection nationale du Mali s’offusque à un problème de portier depuis des lustres.
Malgré les différentes interpellations du coach en la matière, il est resté sans intérêt. Alors ceux dont-il accorde son hospitalité non seulement s’enfoncent-ils mais aussi demeurent toujours le talon d’Achille de ses différentes sélections. Saura t-il bien ménage cette panne qui s’avère irréparable ?

Ce qu’on puisse noter, c’est qu’Alain Giresse a été aperçu au Stade, lors du match AS Real- AS Bakaridian de Barouéli. Piste t-il les oiseaux rares de la Ligue malienne afin de faire un condensé entre joueurs expatriés et locaux ? L’on ne saurait rien avancer. Puisque Giresse n’est pas un boudeur du championnat national.

En tout cas s’il est dans le pays. Mais, l’argumentaire qu’on ose avancer c’est qu’il a pu découvrir certains gladiateurs lors de ces différents rendez-vous continentaux et mondiaux pendant lesquels, les équipes et les joueurs maliens ont brillé de mille manières.
En tout cas, Giresse a intérêt à braquer ses jumelles sur les joueurs locaux dans l’optique de renforcer sa sélection. Puisque les Equato-guinéens ne viendront pas au Mali en simple tourisme.
Soumana Touré Miguel
LE COMBAT

Rédaction

Voir aussi

Mondial 2018 : la Russie en larmes après son élimination cruelle face à la Croatie (2-2, 3-4 t.a.b.)

Dans un match longtemps fermé, la Russie et la Croatie se sont rendues coup pour …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *