mardi 16 avril 2024
Accueil | Art & Culture | YOUSSOU NDOUR FAIT «COMMANDEUR» DE L’ORDRE NATIONAL: La reconnaissance du Mali à une star très attachée à sa stabilité

YOUSSOU NDOUR FAIT «COMMANDEUR» DE L’ORDRE NATIONAL: La reconnaissance du Mali à une star très attachée à sa stabilité

Parrain de la 6e édition du Salon de l’habitat de Bamako (SAHABA 2020), l’icône mondiale du Mbalax a séjourné au Mali du 18 au 22 février 2020. Un séjour sous forme aussi de retrouvailles de Youssou Ndour avec les mélomanes maliens à travers le gala du CICB et surtout le grand bal du Stade Omnisports Modibo Kéita avec toujours un public déchainé. Et, cerise sur le gâteau, «You» a été fait Commandeur de l’ordre national par le président Ibrahim Boubacar Kéita le vendredi 21 février.

 

En séjour au Mali depuis le 18 février 2020 pour un Gala et un concert géant, Youssou Ndour a été fait «Commandeur de l’ordre national du Mali» par le président Ibrahim Boubacar Kéita le vendredi 21 février 2020.

Une distinction remise à quelques heures de son concert géant au Stade omnisports Modibo Kéita de Bamako (dans la soirée du vendredi) où l’icône du Mbalax a renoué avec ses fans et les mélomanes maliens en délire après près d’une décennie d’absence de la scène musicale malienne. Un concert marqué par un featuring improvisé en live avec Iba One et Dr Keb, deux stars du rap malien.

«J’ai le Mali dans mon cœur… Il est inacceptable de laisser le Mali seul dans sa crise», a souligné l’auteur-compositeur-interprète sénégalais de renommée internationale lors d’un point de presse animé le mardi 16 février 2020 à son arrivée dans la capitale malienne. Ambassadeur Honoraire de la campagne mondiale de l’OIT contre le travail des enfants ; ambassadeur itinérant de l’UNICEF et ambassadeur de la paix et de la sécurité en Afrique de l’Union Africaine en 2010, «You» (comme on l’appelle affectueusement dans son pays, le Sénégal), n’a donc pas caché sa préoccupation par rapport à la crise dans laquelle le Mali et le Sahel sont embourbés depuis 2012. Il s’est engagé à ne rien ménager pour aider le peuple malien à voir rapidement le bout du tunnel.

«Je suis là pour apporter ma solidarité et mon affection à ce peuple. Avant c’était l’empire, après la fédération. On est deux États, mais un peuple. Je pense sans tirer sur qui que ce soit qu’on essaie d’isoler le Mali. On ne va pas l’accepter», s’est-il prononcé au sujet de la crise malienne. Il a fait savoir que les Maliens doivent se parler. «Il faut venir visiter ce pays. On est fier à Bamako et il faut venir le visiter, il faut continuer à visiter ce pays, il faut refuser qu’on nous isole», a-t-il insisté avant d’envoyer un message fort à la jeunesse malienne qui doit prendre son destin en main pour relever le pays pour de bon.

«Si vous n’agissez pas comme il le faut, demain vous allez le regretter», a prévenu Youssou Ndour. Sur le plan musical, You n’a pas manqué de rappeler que les racines de l’art se trouvent au Mali. «C’est ici au Mali que se trouve la source de la musique, de l’art, du blues…», a reconnu la méga-star. Et ce grand retour pour deux dates inoubliables (le gala du 19 février au CICB et le concert du géant du 21 février 2020) était indispensable et opportun car convaincu que ses fans ne pouvaient plus se contenter d’écouter seulement ses albums. «C’est mieux de voir l’artiste chanter, voir les musiciens jouer», a-t-il assuré.

A Koulouba, au palais présidentiel, il a donné au chef de l’Etat malien un avant-goût de ses retrouvailles avec le public malien. En effet, dans la foulée, la star a annoncé un album en 2020 avec le monstre sacré de la kora, le maestro Toumani Diabaté (3 Grammy Awards et Docteur Honoris Causa SOAS). Une œuvre dont le teaser d’un single a été également lancé au palais de Koulouba au grand bonheur du président Kéita désigné par ses pairs, en février 2019,  champion de l’Union Africaine pour les Arts, la Culture et le patrimoine.

A noter aussi que Youssou Ndour était au Mali comme parrain de la 6e édition du Salon de l’habitat de Bamako (SAHABA 2020, 18-22 février 2020) lancé mercredi dernier par le Premier ministre malien, Dr Boubou Cissé, sur le thème : «la sécurité, une exigence de la ville».

Pendant son séjour (18-22 février 2020) Youssou Ndour a accompli la prière du vendredi à la Grande mosquée de Bamako avec l’ambassadeur du Sénégal au Mali. L’artiste international et ministre-conseiller auprès du président Macky Sall, a été reçu mercredi par le chef de la Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stabilisation au Mali (Minusma), Mahatma Saleh. Et le jeudi 20 février 2020, il a rencontré, échangé et partagé ses expériences avec les étudiants de l’Institut des Sciences Politiques Relations Internationales et Communication (ISPRIC) de Bamako. Sans compter de nombreuses autres rencontres dans le cadre des visites de courtoisie ou pour répondre à des sollicitations particulières.

C’est dire que le séjour du prodige de la Médina à Bamako a été très fructueux avec un agenda bien rempli. La star sénégalaise est donc repartie samedi 22 février 2020 avec la conviction que sa côte de population est intacte dans son «beau-pays» (son épouse est Malienne). Des beaux-parents et des fans qui espèrent maintenant le revoir au moins une fois par an !

Moussa Bolly

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Djeneba Diakité est une chanteuse malienne d’origine peule

Djeneba Diakité est une chanteuse malienne d’origine peule. Elle interprète le répertoire mandingue mais s’affirme …

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils