mercredi 23 juin 2021
Accueil | Art & Culture | Virginité : Quelle place dans nos sociétés modernes ?

Virginité : Quelle place dans nos sociétés modernes ?

Depuis la nuit des temps la virginité est perçue en Afrique traditionnelle comme un trésor inestimable que peut avoir une fille.  Ainsi le perdre avant le mariage était un pêché énorme qui pouvait amener la fille et ses parents à se condamner à l’exil, à la mort à cause de la honte et du déshonneur que cela peut causer.

La perdre avant le mariage pouvait également  avoir des conséquences énormes sur l’avenir matrimonial et sur l’honneur de fille.

Une autre réalité s’impose sur nos religions, cultures et traditions car entre la vision du monde sur une société conservatrice de nos valeurs et mœurs et la société moderne une contradiction importante se révèle.
De nos jours avoir sa virginité jusqu’au mariage semble ne plus être un casse-tête pour bon nombre de filles ainsi que pour leurs parents pour qui, cela n’est plus indispensable.
En effet, en Afrique et au Mali particulier ce sujet reste parmi les sujets les plus complexes et les plus tabous à aborder car il n’est pas sans savoir que la sexualité demeure toujours un sujet intouchable. Ainsi entre tradition et religion qui interdissent formellement les relations charnières hors mariage, se place aujourd’hui une réalité que ne verra que quiconque qui feint l’aveugle  devant une société qui est aujourd’hui entrain de perdre ses valeurs les plus importantes. Pour la plupart des religions les plus pratiquées au monde à savoir la religion musulmane, chrétienne … perdre sa virginité est un grand pêché car le sexe n’est permis que pour le couple légalement marié. Cependant la forte implication des jeunes dans les activités sexuelles devient de plus en plus importante. La réalité est qu’aujourd’hui ils sont nombreux les célibataires, les jeunes qui sont sexuellement actifs et qui n’attendent plus le mariage.
Selon M.T, jeune homme de la trentaine, la virginité est aujourd’hui un sujet complexe à aborder. Ainsi selon lui la modernisation est entrain de détruire nos mœurs et traditions car à force de vouloir ressembler à l’autre on finit par oublier sa personnalité, par renier ses propres valeurs et principes.
Pour F.D de la soixantaine, conservatrice, la virginité est vraiment très importante et aucune femme au monde ne doit permettre de perdre cela avant le mariage car c’est le plus grand trésor qu’une femme puisse donner à son époux car cela est une preuve de son éducation, de sa chasteté, de sa féminité, de dévouement et de sa foi.

Je suis juste désolée de voir comment les jeunes d’aujourd’hui sont en train de se lancer dans la débauche, la délinquance sexuelle et surtout comment ils sont entrain de bafouer nos cultures, les valeurs de nos ancêtres et surtout la parole de Dieu. A nos temps perdre sa virginité avant le mariage était synonyme de honte, de déshonneur.
Après le mariage, pendant la nuit des noces malheur et honte éternelle à la nouvelle mariée qui n’a plus sa virginité. C’est un grand péché qui amenait certains parents  jusqu’au suicide ou à l’exil. Voilà pourquoi en ces moments la tradition, la religion était vraiment au dessus de tout et la jeune fille avant le mariage préservait sa virginité à tout prix pour faire honneur à ses parents. Avant lorsqu’une jeune fille était vierge le jour de son mariage c’était vraiment une fierté et ça se fêtait, mais aujourd’hui les jeunes trouvent juste pas indispensables de garder sa virginité jusqu’au mariage car la modernisation leurs a détruite au point où la sexualité est devenue une tendance qui est à la mode.
Par ailleurs M.H jeune étudiant pense que garder sa virginité jusqu’au mariage n’a vraiment plus cette importance qu’elle avait avant et que ça ne rime plus avec les réalités de la société dans laquelle nous vivons.

Je suis un homme moderne mais je n’oublie pas ma culture, ma religion mais ce qui est sûr ce qu’il n’est vraiment plus la peine de se voiler la face, nous sommes dans une société moderne qui aujourd’hui ne va pas trop avec ces pratiques et pensées anciennes qui sont juste rétrogradées.
Personnellement pour moi le plus important c’est d’aimer ma conjointe qu’elle soit vierge ou pas. En réalité la virginité pour moi ne définit en rien le caractère d’une femme.
On peut se marier à une vierge mais après elle peut se comporter d’une manière très déshonorante et se marier à une fille qui n’est pas vierge mais qui sera une femme exemplaire, fidele, et chaste, ce n’est une question d’éducation.
En plus maintenant comment savoir qu’une fille est vierge au mariage ou pas car avec la « réviergination » auxquelles font recours aujourd’hui beaucoup de fille avant le mariage surtout vers le Maghreb qui reste encore conservateur. Il est très difficile de savoir si une fille est vierge réellement ou qu’elle nous trompe. Aujourd’hui grâce à ce qu’on appelle « l’hyménoplastie », qui est un acte chirurgical qui consiste à recoudre l’hymen avec les muqueuses vaginales, Je me demande comment savoir si sa femme était vraiment ou si elle nous dupait juste.
Donc pour moi l’essentiel c’est son comportement dans son foyer et non ce qui se passera dans la chambre nuptiale.

Ce qui est sûr, ce que la question relative à la conservation de la  virginité est un sujet qui est aujourd’hui complexe et qui est entrain de perdre sa valeur dans la société moderne dans laquelle nous vivons car les gens s’intéressent de moins en moins en elle et du coup certaines filles ont plus peur de perdre leur téléphone que de perdre leur virginité. Même si ça fait mal de savoir que ta femme a été touchée par quelqu’un d’autre que toi !
Sorofing TRAORE
LA SIRENE

Rédaction

Voir aussi

US ET COUTUMES: Origine du balafon selon les Sénoufos

Un jeune garçon Sénoufo gardait les champs de maïs contre les singes pour éviter qu’ils …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils