dimanche 20 septembre 2020
Accueil | Portraits | Une vraie combattante sur les planchers

Une vraie combattante sur les planchers

Née le 15 avril 1986, Meiya Tirera Bamba (elle est l’épouse d’Amadou Bamba, une ancienne gloire du basket malien devenu aujourd’hui un technicien très apprécié pour sa vision novatrice du basket) est aujourd’hui l’une des doyennes des basketteuses maliennes en activité. Evoluant dans le championnat espagnol avec Valencia Basket, l’ailière malienne a été un élément fondamental de cette équipe qui vient de la perdre au profit d’IDK Euskotren.

Elle y a laissé de bons souvenirs et surtout part avec l’estime et le respect de ses dirigeants. Et cela d’autant plus que l’ex-internationale malienne y a passé trois ans durant lesquelles elle a été l’une des grandes artisanes de la montée de ce club en première division. « Super joueuse qui a marqué l’histoire de Valence. C’est difficile de te dire au revoir… Mais, Valencia Basket sera toujours ta maison. Bon voyage et bonne chance pour ta nouvelle destination », lui a rendu comme hommage M. Jero LLoret, l’un des responsables du club.

« Meiya est une joueuse que j’aime parce qu’elle travaille très dur et aime jouer vite, courir et défendre beaucoup. Je pense que ça ira bien pour nous. Si toutes les joueuses sont ensemble et que nous travaillons dur, je pense que nous allons faire une bonne saison », se réjouissait son coach, Azu Muguruza, au début de cette saison écourtée par la pandémie de la Covid-19. Joueuse d’intérieur, Meiya devrait jouer comme pivot avec son nouveau club, en remplacement d’Erika de Souza.

Alliant condition physique, talent et dévouement au collectif, Meiya est réputée comme « une solide défenseure et également un pivot capable de contribuer à l’attaque ». Cette mobilité, cette agilité et cette combativité expliquent sans doute son parcours exemplaire avec ses clubs et avec les sélections nationales féminines du Mali. A défaut d’une consécration continentale avec les Aigles Dames, Meiya est détentrice de 5 médailles dont trois en Bronze, une en argent et une autre en or.

Dans la foulée de l’Afrobasket « Dakar 2019 » (Sénégal) qui a vu le Mali se hisser encore sur la 3e marche du podium, la très estimée capitaine des l’E.N féminine senior a annoncé à la presse sa décision de mettre fin à sa carrière internationale. Elle juge avoir accompli sa mission vis-à-vis de la nation malienne et surtout qu’il était temps de laisser la place à ses jeunes sœurs.

Malgré cette annonce, ils sont nombreux les joueuses, les supporters et les dirigeants qui souhaitent qu’elle revienne sur sa décision. « C’est normal et honorable de sa part de vouloir faire de la place pour nous ses cadettes. Mais, nous souhaitons aussi qu’elle reste un moment à nos côtés pour nous guider. Nous avons toujours besoin d’une joueuse expérimentée et fédératrice dans la sélection nationale », a indiqué l’une de ses cadettes à l’annonce de sa retraite.

Meiya portera-t-elle à nouveau le maillot national ? Pour ses fans, « l’espoir est permis » !

Alphaly

Malick Diancoumba

Voir aussi

Mines d’or de SOMILO SA et GOUNKOTO SA: Plus de 60 500 000 000 d’irrégularités financières entre 2015 et 2017 

L’un des grands pays producteurs d’or au monde et quatrième sur le continent africain, l’impact …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils