mardi 30 novembre 2021
Accueil | Economies | Une synergie au de-là de l’économie : Coopération Algérie Mali

Une synergie au de-là de l’économie : Coopération Algérie Mali

Les opérateurs économiques du Mali et de l’Algérie ont organisé un forum économique de deux jours à l’hôtel de Radisson Bleu de Bamako. La rencontre qui a pris fin le jeudi 3 novembre 2016 avait pour objectif de créer une synergie entre les deux nations qui ont une complémentarité économique. Le forum a enregistré la présence d’une cinquantaine de participants.

L’Algérie et le Mali ont décidé de donner à leurs relations de bon voisinage un caractère qui peut aller au de-là de l’économie. Cela avec comme socle les échanges, la croissance, l’investissement pour ne citer que ceux-ci.

En effet, à la faveur de la grande coopération qui existe entre les deux pays, les opérateurs économiques algériens et maliens se sont rencontrés pendant deux jours ici à Bamako pour discuter sur les opportunités d’investissement et le renforcement de la coopération économique. La tenue du forum économique, premier du genre dans l’Histoire des deux Etats, était placé sous le thème : «Développement de la coopération et des liens commerciaux entre l’Algérie et le Mali ».

Deux types d’acteurs économiques étaient présents au dit forum. Les premiers sont des acteurs qui ont déjà des liens commerciaux avec le Mali et les seconds sont des nouveaux acteurs économiques des deux côtés qui ont besoin de développer leurs affaires.

Au terme de ces deux jours d’échange, selon des Responsables, le constat était plutôt positif. «On a constaté une volonté réelle de chaque côté pour créer cette synergie, parce que les deux pays sont complémentaires sur le plan économique. L’Algérie a plus d’avantages, car, elle a plus d’industries que le Mali. Et les Maliens aussi ont d’autres avantages qui sont dans la production en matière agricole. Donc, en se mettant ensemble, on peut renforcer chaque pays », s’est ainsi exprimé le Directeur Général de l’Agence pour la Promotion des Investissements du Mali (API), Moussa Ismaïla Touré. Plus loin, selon ses explications, cette coopération permettra de renforcer le partenariat entre les deux pays.

En termes de conclusions, trois points principaux ont été notés. Premièrement, les deux parties se sont engagées à créer de nouveaux liens entre acteurs du secteur privé ;

Deuxièmement, les participants se sont engagés aussi à renforcer les liens de coopération existants entre les opérateurs économiques des deux nations ;

Et, en fin, un appel pressant a été formulé à l’adresse des deux gouvernements pour que les recommandations issues de cette rencontre puissent aboutir au renforcement des liens économiques et de partenariat gagnant-gagnant entre les deux pays.

Adama A. Haïdara : LE COMBAT

COULIBALY

Voir aussi

Gabegie financière au Mali: Trois anciens cadres de l’INPS se partagent plus de 132 millions de FCFA par mois  

    Dans un nouveau rapport de l’Office Central de Lutte contre l’Enrichissement Illicite (OCLEI) …

Laisser un commentaire

error: Contenu est protégé !!
Aller à la barre d’outils