dimanche 16 juin 2024
Accueil | Politique | Une élection dénommée Corona députée

Une élection dénommée Corona députée

IBK et son Premier ministre pourraient être qualifiés d’autoritaires, car ils ont imposé coûte que coûte les élections à un moment particulier du pays. Les conséquences commencent à peser. Non seulement la situation sécuritaire du pays va de mal en pire, la maladie à coronavirus tue de nombreuses personnes, notamment un député a perdu la vie et un autre est hospitalisé à l’hôpital Luxembourg. Jusqu’où ira l’indifférence du Premier ministre et de son gouvernement à vouloir exposer la population à une maladie aussi dangereuse que le covid19 ? Nous ne sommes pas un pays plus démocratique que la France, mais les municipales Françaises ont été reportées vu l’ampleur de la progression de la pandémie dans le pays. Tel aurait dû être de même pour le Mali.

 

FOUINEUR

Djibril Coulibaly

Voir aussi

RENFORCEMENT DU PARC INDUSTRIEL MALIEN: L’Huicoma relancée après la Comatex et l’Umpp pour asseoir la souveraineté économique ?

La semaine dernière, la Compagnie Malienne de Textile (COMATEX) a officiellement repris ses activités de production après …

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils