mardi 18 mai 2021
Accueil | INTERVIEWS | Une brève interview sur l’écrivaine Kadi Macki Samaké

Une brève interview sur l’écrivaine Kadi Macki Samaké

Née en 1995 à Bamako, Kadi Macki Samaké obtient son baccalauréat au lycée les Castors. Ambitieuse, elle se rend au Ghana pour perfectionner son anglais puis en 2017 pour des études dans un institut dénommé CELPS aux États-Unis. À la personnalité très remarquée parmi ses Promotionnaires, elle se démarque très vite avec son sens d’éveil assez important. Coup de plume sur une jeune dame « spéciale ».

Le Combat : Présentez-vous à nos lecteurs

Kadidia Macki Samake:

Je suis Kadidia Macki Samaké, Doctorante à l’Université des Lettres et Sciences Humaines de Bamako avec comme thème : The effect of Globalization on Sovereignty in the Sahel Région (l’effet de la mondialisation dans les régions du Sahel).

Pourquoi faire un livre ?

Kadidia Macki Samaké: J’ai la plume facile, selon beaucoup de personnes. Nombreux de mes professeurs ont reconnu ce talent inné. Je suis passionnée par la lecture et l’écriture. Pour moi, c’est une façon de voyager et de faire voyager.

De quoi parle le livre ?

Ce livre est une petite autobiographie. Petite parce qu’il retrace seulement une petite partie de ma vie (mon expérience d’étudiante malienne aux USA). Il est donc ma petite contribution à informer les candidats aux études dans les universités américaines. Il informera aussi les Américains sur la manière de vivre d’une jeune Africaine chez eux.

L’idée générale ?

C’est un coup d’essai. Les autres parutions seront de mon domaine despécialisation qui est : le genre et le Développement durable.
Que pourra-t-on tirer de ce livre ?

Ce qu’on peut tirer du livre c’est le fait qu’il faut s’attendre à tout en allant dans un autre pays.

Vos souhaits ?

Je voudrais que de plus en plus de jeunes s’intéressent à la lecture, car la connaissance se cache dans les bouquins. C’est pourquoi dans les universités, les professeurs ne donnent que plus ou moins 30%, les 70% sont basés sur les recherches personnelles.

Djibril Mamadou Coulibaly

Djibril Coulibaly

Voir aussi

DRAMANE BOUARE, CONSULTANT INDEPENDANT : «Je suis heureux d’avoir participé à la réalisation de projets d’envergure en faveur de l’artisanat»

Juriste de formation et consultant indépendant, Dramane Bouaré a énormément contribué au rayonnement de  l’artisanat …

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils