mardi 26 octobre 2021
Accueil | Société | Une autre bavure de la Police : Une femme enceinte violentée par des Agents

Une autre bavure de la Police : Une femme enceinte violentée par des Agents

Les faits se sont produits le mercredi 17 janvier dernier, aux environs des 14 heures, au rond-point qui donne sur le marché à bétail de la Zone industrielle, en Commune II du District de Bamako.

Les agents ont porté leur attention sur un taxi. Comme d’habitude, le sifflet a retentit, le taximan, mécontent, le manifeste en s’immobilisant au milieu de la route.

Les policiers aussi mécontents se sont dirigés vers le chauffeur pour le verbaliser afin qu’il cède le passage aux autres. Les policiers lui ont ordonné de dégager la route pour céder le passage en se garant au bord du goudron. Ce chauffeur ne voulant pas obtempérer a été injecter de sa voiture avec force  par les policiers afin que la route soit libérée.

À bord de ce taxi se trouvait une jeune femme d’une trentaine d’années, en état de grossesse  avancée. Ce qui est plus étrange, ces policiers ne se sont pas inquiétés quand ils sont brutalement pris à la Dame. Ils l’ont extrait de la voiture avec violence, ce qui a entrainé l’évanouissement de cette dernière.

Les passants indignés ont été choqués par la scène. Et la tension est montée d’un cran en voyant la femme s’effondre par terre. Dans la foulée, les policiers paniqués et craignant d’être lynchés par la foule se précipitent pour demander de renfort. C’est ainsi que quelques agents de la compagnie routière débarquent sur les lieux puis un convoi du GMS encercle le secteur.

Ces faits se produisent juste au moment où l’on complimentait la Compagnie de la circulation routière des bons rapports qu’elle a construits entre les populations et la police. Aucun d’entre eux n’est désormais l’ennemi de l’autre. Ce sont des personnes que l’on doit traiter avec beaucoup d’égard. Pour le sort de la pauvre jeune dame, nous y reviendrons !

Mahamadou Yattara : LE COMBAT

Rédaction

Voir aussi

Prise de court par le temps dans la construction du viaduc de Yirimadio: L’entreprise Razel encore à la recherche d’un bouc émissaire    

  Malgré les mises en garde du ministredes Transports et des Infrastructures, Mme Dembélé Madina Sissoko, …

Laisser un commentaire

error: Contenu est protégé !!
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils