mercredi 5 octobre 2022
Accueil | Economies | UEMOA: Retour en force du Mali

UEMOA: Retour en force du Mali

 

 

Le Mali lève plus de 277 milliards de FCFA sur le marché des titres publics de la zone de l’union monétaire ouest-africaine. Cette annonce a été faite mardi 9 août 2022par le ministère de l’économie et des finances dans un communiqué.

Il s’agit du plus important emprunt jamais réalisé par le Mali dans la zone UMOA, peut-on lire dans le communiqué. La démarche du ministère de l’économie et des finances à travers le trésor public a su séduire des investisseurs en obtenant au décompte final 277.371 milliards au lieu de 270 milliards recherché en priorité, soit une opération à hauteur de 102%, ajoute le document.

En tête des bailleurs impliqués, le Mali (79,25 milliards FCFA), le Burkina Faso (60,86 milliards FCFA), la Côte d’Ivoire (54,71 milliards FCFA), le Togo (35,39 milliards FCFA), le Bénin (26,67 milliards FCFA), le Sénégal (17,39 milliards FCFA), le Niger (2,39 milliards FCFA) et la Guinée-Bissau (0,63 milliard FCFA

Le Mali a encore du potentiel à revendre auprès des investisseurs de la zone après la parenthèse des sanctions de la CEDEAO et en dépit du contexte sécuritaire ?

Ce mardi, le pays s’était présenté sur le marché régional avec l’objectif de mobiliser 270 milliards FCFA destinés ‘’en priorité » à rembourser les arriérés de paiement de sa dette.

Pour l’Etat malien, c’est donc un retour sans triomphalisme ; il faudra bien attendre les futures opérations d’emprunt pour jauger de la confiance du marché.

L’opération de ce mardi a consisté en une double émission de Bons de soutien et de résilience du trésor (BSRT) de maturité 1 an d’une part, et d’Obligations de relance du trésor (ORT) de 3 ans et 5 ans d’autre part.

La valeur nominale unitaire est de 1 million FCFA pour le BSRT, avec un taux d’intérêt non indiqué et de 10 000 FCFA pour chacune des maturités de l’ORT, avec des taux d’intérêt de 5,85% pour la maturité de 3 ans et de 6,15% pour celle de 5 ans.

Dans le détail, le BSRT de maturité 1 an a retenu 72,20 milliards FCFA, à des taux marginal et moyen pondéré respectifs de 3,5% et 3,46% et un rendement moyen pondéré de 3,59%. L’ORT de maturité 3 ans a retenu pour sa part 98,38 milliards FCFA, à des prix marginal et moyen pondéré de 9 900 FCFA et 9 902 FCFA, avec un rendement moyen pondéré qui s’est établi à 6,22%. Quant à l’ORT de maturité 5 ans, elle a retenu 106,71 milliards FCFA à des prix marginal et moyen pondéré de 9 900 FCFA et 9 929 FCFA, avec un rendement moyen pondéré qui s’est établi à 6,32%.

Ce retour du Mali sur le marché des titres publics de la zone UMOA est une bouffée d’oxygène. Il intervient après la levée des sanctions qu’a subies le pays pendant six mois.

Une preuve de bonne relation entre le pays et ses partenaires.

M.Yattara L’ALTERNANCE

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Libération de trois soldats ivoiriens : le résultat du génie diplomatique de Faure Gnassingbé

Les autorités de la transition malienne ont libéré, « à titre humanitaire », trois (03) …

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils