samedi 12 juin 2021
Accueil | Important | Tuerie intercommunautaire de Teninkou : L’absence de l’administration en cause !

Tuerie intercommunautaire de Teninkou : L’absence de l’administration en cause !

Le cercle de Teninkou, précisément dans la Commune rurale de Diourra, a été le théâtre d’un conflit meurtrier dit intercommunautaire. Ce drame du weekend dernier a causé la mort de 5 personnes et faisant 7 blessés graves. De l’alerte des élus de la localité, ce sont des djihadistes qui veulent créer la discorde dans la zone pour faire croire que ces affrontements ont été provoqués par …

En effet, suite à cet affrontement intercommunautaire entre Agriculteurs et Eleveurs dans le cercle de Teninkou, précisément dans la Commune rurale de Diourra, qui a fait 5 morts et 7 blessés graves, le weekend dernier, les élus de la zone ont invité le gouvernement à prendre des mesures sécuritaires par le redéploiement de l’administration dans toute la zone. Selon eux « ce sont les djihadistes qui veulent créer des problèmes dans la zone».

Rappel : Après que de tels évènements se soient déroulés dans le passé dans la même localité de Diourra, cercle de Teninkou, une mission gouvernementale et aussi des élus ont été dépêchés sur les lieux pour trouver une solution. Un pacte de non-agression a été signé à l’époque par les différentes communautés. Un pacte qui a été tenu en compte pendant quelques mois. Et, malheureusement, les choses tournent encore au vinaigre dans la zone.

Des djihadistes dans la danse

C’est à cet effet que les élus de Teninkou appellent le gouvernement à trouver une solution définitive à ce problème. Sinon, selon eux, ce sont des djihadistes qui veulent créer des problèmes dans la localité. «Ce sont des djihadistes qui veulent créer un problème inter communautaire dans la zone. Ils veulent embraser la zone qu’on appelle ventre mou à savoir la bande Teninkou-Nampala-Léré », dit l’Honorable Amadou Cissé, un Député élu à Teninkou, joint par nos confrères du Studio Tamani.

Il suggère à ce qu’on ne se focalise pas seulement sur le nord et oublier la zone. Parce que, pour lui, si le gouvernement ne prend pas garde le plutôt possible, «ça risque d’être vécu dans toutes les Régions du nord et dans tout le reste du pays».

Aux dires de l’Honorable Amadou Cissé, l’administration est absente partout sauf à Teninkou où il y a le Préfet. Dans les communes rurales, il n’y a pas de Sous-préfets, les Maires sont tous en dehors du cercle, même le Juge n’est pas là. C’est très compliqué.

Pour rappel, notons que ces affrontements qui ont fait 5 morts et 7 blessés à Diourra, dans le cercle de Teninkou, entre Bambara et Peulhs, seraient partis d’un vol de bétails. Selon des sources locales, les voleurs poursuivis par des Bambara ont ouvert le feu sur eux. Un communiqué gouvernemental annonce l’ouverture d’une enquête judiciaire et la mise en place d’une force de défense et de sécurité pour éviter de nouveaux affrontements intercommunautaires dans la zone.

Adama A. Haïdara : LE COMBAT

COULIBALY

Voir aussi

LITIGE FONCIER DANS LA ZONE DE RECASEMENT DE SOTUBA: Niamakolo Coulibaly réclame une parcelle de droit coutumier qui a été établie par l’Etat en titre foncier depuis 1915

Dans la zone de recasement de Sotuba, Mme Niamakolo Coulibaly réclame une parcelle de son …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils