jeudi 2 décembre 2021
Accueil | Important | Présidence de la République : Soumeylou Boubèye Maïga prend les reines du Secrétariat général

Présidence de la République : Soumeylou Boubèye Maïga prend les reines du Secrétariat général

L’ancien Ministre de la Défense et des Anciens Combattants et non moins Président du parti ASMA-CFP de la majorité présidentielle, Soumeylou Boubèye Maïga a été nommé, hier lundi au poste de Secrétaire Général de la Présidence de la République, en remplacement de Mohamed Alhousseni Touré qui a démissionné à la veille pour des raisons qu’on ignore pour l’instant. Celui qui a dernièrement joué le rôle de médiateur de l’Union Africaine en République Centrafricaine, rejaillit de nouveau dans les rouages du Régime d’IBK après son passage dans le tout premier gouvernement de l’ère RPM.

 

On le croyait définitivement écarté de la haute sphère de l’échiquier politique national à la suite de sa démission du gouvernement en mai 2014; laquelle démission devrait avoir un lien avec l’affaire de surfacturation dans l’achat des équipements militaires. C’est méconnaitre l’ancien Ministre des Affaires Etrangères sous le Président ATT. En s’offrant à compter d’hier les reines du Secrétariat Général de la Présidence de la République, Soumèylou Boubèye Maïga, puisque c’est de lui qu’il s’agit ici, vient confirmer son statut d’Homme politique incontournable aux divers régimes qui se succèdent à la tête de son pays. Disposant par cette nomination du rang de Ministre, Soumeylou Boubèye Maïga entame ainsi sa quatrième expérience gouvernementale. Le nouveau Secrétaire Général de la Présidence de la République qu’il est ainsi devenu était à sa première entre 2000 et 2002. S’en est suivi une période creuse de 9 ans au terme de laquelle il rebondit au gouvernement d’ATT en 2011 comme Ministres des Affaires Etrangères et de la Coopération internationale jusqu’au coup d’Etat de mars 2012. Personnalité très connue au Mali et à l’étranger pour s’être illustrée dans le combat pour la démocratie, pour avoir occupé plusieurs postes de responsabilité et développé une expertise dans le domaine de la sécurité, notamment dans la bande sahélo-saharienne, SBM n’est plus à présenter.

Né le 8 juin 1954, à Gao,  il a fait des études de journalisme au Centre d’Etudes des Sciences et Techniques de l’Information (CESTI) de l’Université de Dakar, au Sénégal, ainsi qu’en France où il obtient un diplôme d’études supérieures spécialisées (DESS) de diplomatie et administration des organisations internationales en 1986 à l’université de Paris-Sud et un diplôme de troisième cycle (DESS) de Relations économiques internationales à l’Institut international d’administration publique, IIAP de Paris.

Il exerce le métier de journaliste d’abord au quotidien national L’ESSOR, puis au mensuel Sunjata (édité par l’AMAP dont il est le Rédacteur en Chef de 1981 à 1990).

Militant au sein du Parti Malien du Travail, il a été l’un des principaux artisans de la Révolution de Mars 1991. Il entre au Cabinet d’Amadou Toumani Touré, alors Président du Comité de Transition pour le Salut du Peuple (CTSP), en qualité de Conseiller spécial d’avril 1991 à juin 1992.

Vice-président et membre fondateur de l’Alliance pour la Démocratie au Mali-Parti africain pour la solidarité et la justice (ADEMA/PASJ), il devient, en 1992, Chef de Cabinet du Président de la République sous Alpha Oumar Konaré. En janvier 1993, il est nommé Directeur Général de la Sécurité d’Etat. En 2000, il entre au Gouvernement de Mandé Sidibé en tant que Ministre des Forces armées et des Anciens Combattants. Soumeylou Boubèye Maïga a été candidat à la présidentielle d’avril 2007. L’année suivante il est nommé Président du Conseil d’Administration de l’APEJ.

En 2013, il démissionna de l’ADEMA pour créer son parti l’Alliance pour la Solidarité au Mali-Convergence des Forces Patriotiques (ASMA-CFP), un parti qui a soutenu la candidature du Président Ibrahim Boubacar Kéïta. Il  était du reste un membre influent du staff de campagnes du candidat IBK.

Président de l’Observateur sahélo-saharien de géopolitique et de stratégie et auteur d’un Rapport sur la prévention des conflits, il s’est aussi distingué dans le domaine sportif en encadrant un club et des sélections nationales de basket-ball. Soumeylou Boubèye Maïga est Commandeur de l’Ordre national du Mali.

Katito WADADA : LE COMBAT

COULIBALY

Voir aussi

 Contre la mauvaise gestion: Les jeunes de Kidal dénoncent leur gouverneur     

  Depuis quelques jours, des messages WhatsApps des leaders de la jeunesse et des femmes …

Laisser un commentaire

error: Contenu est protégé !!
Aller à la barre d’outils