mercredi 25 mai 2022
Accueil | Politique | TRAIN DE VIE DE LA NATION EN 2022: Le gouvernement du Mali décrète la diète      

TRAIN DE VIE DE LA NATION EN 2022: Le gouvernement du Mali décrète la diète      

 

Comme prévu dans le Programme d’Action Gouvernementale (PAG) du Premier ministre,  Choguel Kokalla Maïga, de réduire les dépenses de l’État en ce début de 2022, le ministre de l’Économie et des Financiers, Alhousséni Sanou vient d’appliquer cette vision.   

À travers un communiqué, le ministre de l’Économie et des Finances a informé les services financiers de l’État de la réduction de certaines dépenses en cette année 2022.  L’objet de cette information est la mise en œuvre des actions « 4-2-2 Rationalisation des missions à l’étranger » et « 4-2-5 Réduction des dépenses publiques de l’État » du PAG 2021-2022.

«  Dans le cadre de la mise en œuvre des actions du PAG-2021-2022 citées en objet, j’ai l’honneur de vous faire part des mesures budgétaires ci-après arrêtées par mon département à partir du budget d’État 2022’’,  a-t-il affirmé, avant de poursuivre qu’au titre de rationalisation des missions à l’étranger, il sera procédé à la réduction de l’ordre de 30%, conformément à la  cible de l’indicateur 4-2-2 du PAG 2021-2022 du  montant des crédits budgétaires affectés aux missions à l’extérieur, exceptés ceux inscrits  dans le budget du ministre en charge des Affaires étrangères et de la Coopération internationale.

Pour toujours le ministre de l’Économie et des Finances, des dispositions seront prises pour mettre en réserve dans le système d’information PRED, 30% du montant des crédits budgétaires de 2022 inscrits sur les lignes affectées aux missions à l’étranger.

Au titre de la réduction de certaines dépenses publiques de l’État, selon le ministre, il y aura l’interdiction d’achat des cartes téléphoniques prépayées. ‘’À ce titre, les services de la Direction nationale du contrôle financier veilleront à l’invalidation de tout engagement des dépenses liées à l’achat des cartes téléphoniques prépayées sur les crédits inscrits dans les budgets de vos structures respectives. Toute acquisition de véhicules fera l’objet d’une autorisation préalable du ministre de l’Économie et des Finances à l’exception des véhicules militaires, sécuritaires et utilitaires’’, a-t-il mentionné.

Il a ajouté que dans ce cadre, les demandes d’autorisation devront parvenir au ministre du Budget de l’État par l’intermédiaire des ordonnateurs principaux des dépenses du budget de l’État, tout en précisant le modèle et la quantité des véhicules, les bénéficiaires, les objets d’utilisation, le coût d’acquisition et l’imputation budgétaire.

En cette nouvelle année, ces dispositifs seront appliqués conformément au Programme d’Action Gouvernemental présenté par  Choguel Kokalla Maïga afin d’alléger les dépenses de l’État.

À noter que ce communiqué du chef des bidasses de l’Économie malienne rentre dans le cadre du nouveau Mali (Mali Kura) souhaité par le peuple.

D SANOGO LE COMBAT

 

Djibril Coulibaly

Voir aussi

RETRAIT SANS PREAVIS DU MALI DU G5 SAHEL: La dernière digue anti djihadiste conçue par l’occident a-t-elle rompu ?

   C’est le dimanche 15 mai 2022, que le Mali a annoncé son retrait pur …

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils