mardi 30 novembre 2021
Accueil | Société | Stupéfiants : les Douanes sénégalaises saisissent 100 Kg de chanvre indien en provenance du Mali

Stupéfiants : les Douanes sénégalaises saisissent 100 Kg de chanvre indien en provenance du Mali

C’est à M’Bour, dans une ville située à 80 Km de Dakar, que les services des Douanes sénégalaises ont mis en échec une opération de transport de 100 Kg de chanvre indien par un gros porteur malien. Le chauffeur, ses deux apprentis et leurs complices sénégalais ont été tous déférés, depuis lundi 24 octobre, au parquet de Thiès.

Les convoyeurs maliens ont usé d’un stratagème qui est désormais bien connu des pandores sénégalais : il s’agit de dissimuler le chanvre indien dans des pneus de secours. C’est d’ailleurs ce dernier stratagème qui a fait perdre les convoyeurs maliens qui transportaient 100 Kg de chanvre indien en direction de Sindia. Sur la base des renseignements fondés, les limiers de M’Bour attendaient ledit convoi de pied ferme. Selon notre confrère quotidien sénégalais « L’OBSERVATEUR » qui a fait la révélation, les limiers sénégalais auraient attendu plusieurs jours durant la fameuse cargaison. Et, c’est à 23h30 qu’ils auraient aperçu un groupe d’individus venus inspecter les lieux du déchargement. Sans se précipiter, les agents ont attendu jusqu’à minuit pour pointer les phares d’un gros porteur. Et le groupe en question réapparaît. « Les portes arrières du camion s’ouvrent, se referment et, quelques minutes après, le véhicule repart ». Ayant suivi toute la scène, le Commissaire Tendeng et ses hommes suivent le gros porteur jusqu’à Diass, un village non loin de Dakar où les Douaniers cerneront le véhicule pour l’immobiliser. Le chauffeur malien, ses deux apprentis et leurs acolytes sénégalais qui avaient embarqué à Sindia, ont tous été interpellés. La perquisition du camion a permis aux limiers de tomber sur les pneus suspects. Avec l’aide d’un vulcanisateur, plus de 46 blocs de 2 kg de chacun seront trouvés, (soit un poids total de 100 Kg de chanvre).

Pour sa défense, le chauffeur malien affirme que les pneus lui ont été remis par un ami afin de les remettre à des amis au Sénégal. Le quatuor mis en garde à vue a été déféré hier lundi 24 octobre au Parquet de Thiès.

Il ne se passe pas de mois sans que d’importantes saisies se fassent sur cette voie en provenance du Mali. S’il est vrai que les camions quittant le territoire malien font l’objet de moins de contrôle, il faut aussi noter la négligence voire le manque de vigilance des agents maliens. D’où, pour certains interlocuteurs sénégalais, de soupçons de complicité à l’encontre de la Douane malienne. Mais, une chose est sûre, ce manque de vigilance donne mauvaise presse à tout le pays. Le renseignement qui a permis de mettre la main sur ce trafic transfrontalier semble être le point faible de nos services.

Mohamed Dagnoko, depuis Dakar : LE COMBAT

COULIBALY

Voir aussi

Polygamie : Des femmes  témoignent sur comment elles en ont été informées

  Au Mali, le code de la famille prévoit l’option du régime polygamique pour un …

Laisser un commentaire

error: Contenu est protégé !!
Aller à la barre d’outils