jeudi 6 mai 2021
Accueil | Politique | Sommet de Bamako : Les grands absents, les moins en vue et les novices !

Sommet de Bamako : Les grands absents, les moins en vue et les novices !

A cette grande messe franco-africaine de Bamako, de nombreux dirigeants africains n’ont pas répondu à l’appel. Par ces grands absents, l’on peut citer entre autres les présidents, Patrice Talon du Benin, l’ivoirien Alassane Ouattara, le camerounais Paul Biya ou encore le congolais Joseph Kabila. Mais surtout le roi du Maroc, Mohamed VI, qui reste un grand ami du Mali. Par contre, d’autres très populaires sur le continent n’ont pas reçu de grande visibilité comme cela est généralement le cas, lors des rencontres inter africaines, c’est le cas du président Robert Mugabé du Zimbabwé, qui fut d’ailleurs le premier à fouler le sol malien, Théodoro Obiang Guéma de la Guinée Equatoriale et dans une certaine mesure, le chef d’Etat rwandais Paul Kagamé, ou son homologue du Sénégal Macky Sall.
Aux cotés de ces lots de présidents, d’autres dirigeants africains ont fait leur baptême du feu du sommet Afrique-France à partir du sommet de Bamako. Parmi ceux-ci, on peut citer le président du Burkina Faso, Roch Marc Christian Kaboré, qui a célébré le 29 décembre 2016 son premier anniversaire au pouvoir, idem pour le chef d’Etat cap verdien, Jorge Carlos Fonseca, qui a élu en octobre 2016, quand au nouveau président Ghanéen Nana Akufow Ado il jouissait sa première semaine à la tête du Ghana, le 13 janvier, date de l’ouverture du 27ème sommet. De ces novices, la vedette aura été le nouveau président Gambien Adama Barrow, qui bien avant de prêter serment a pris goût à Bamako, à la rencontre Franco Africaine des chefs d’Etat.
LE SURSAUT

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Campagne de vaccination contre le COVID-19: Les membres du CNT boudent et parlent de “volontariat’’

Le jeudi 22 avril 2021, lors de la session plénière au Conseil national de Transition …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils