vendredi 3 décembre 2021
Accueil | Oeil du combattant | Silence radio autour des 100 millions de francs CFA offerts à la plateforme

Silence radio autour des 100 millions de francs CFA offerts à la plateforme

La paix n’a pas de prix. C’est éventuellement dans cette logique que le gouvernement du Mali a financé l’organisation du forum de Kidal. Pour ce faire, 200 millions de nos francs ont été déboursés par lui partagés moitié-moitié entre la plateforme et la CMA (coalition des mouvements de l’Azawad.

La plateforme et la CMA ont eu chacun 100 millions de francs CFA. Car, il était sensé que les deux organisations co-organisation le forum. Laquelle rencontre qui s’est   tenue du 28 au 31 mars 2016. Mais, elle a été organisée par uniquement la CMA. Autrement dit, ce sont les 100 millions de francs CFA offerts à la CMA qui ont été utilisés.

Le forum  a enregistré, selon les participants, la présence d’environ 1 500 participants venus, des cercles de la Région de Kidal, des Régions de Ménaka, Gao, Tombouctou, Taoudéni, Bamako, du Burkina Faso, du Niger, de l’Algérie et des camps de réfugiés. Aussi, il aurait suscité un engouement qui se traduit par la présence à ses assises de chefs de fractions, de chefs religieux, des représentants de la société civile et d’un nombre important de femmes et de jeunes venus de l’intérieur et de l’extérieur.
Selon le parte parole de la CMA, Almou Ag Mohamed, le gouvernement du Mali a décaissé 200 millions soit 100 millions de F CFA pour la CMA et 100 millions de F CFA pour la plateforme.  « Les 100 millions de francs CFA de la CMA ont utilisé comme suite : 60 millions de francs CFA partagés entre les trois mouvements (MAA, HCUA et MNLA), dont chacun 20 millions F CFA, pour l’entretien des invités et de la réussite du forum de Kidal. Le reste, 40 millions de francs CFA ont servi pour la sécurité et l’organisation matérielle du forum », a détaillé par la CMA pour justifier les 100 millions de l’Etat du Mali.

De son côté, la plateforme a désisté à la dernière minute. Tout comme le gouvernement de la République du Mali, la plateforme n’a plus participé au forum. Elle a brillé par non seulement  son absence à l’organisation, mais aussi  celle de ses dirigeants politique et militaire aux assises du forum. Pourtant, elle s’était promue être coorganisatrice, d’où l’offre des 100 millions par l’Etat.  Rien que pour la paix, car il était question d’adhérer des populations, différentes communautés de la région de Kidal aux idéaux de l’accord pour paix et la réconciliation au Mali issu du processus d’Alger.

Après son retrait du forum, que la plateforme reverse à l’Etat du Mali les sous débloqués pour la cause de ladite rencontre. Car, les 100 millions de francs CFA peuvent servir à satisfaire d’autres nécessités des contribuables maliens.

Dans le cas échant, que la plateforme s’explique par rapport à la destination qu’elle a donné aux 100 millions de francs CFA. Qu’elle ne soit pas plus reprochable que la CMA dans le cadre de l’instauration de la paix et surtout du patriotisme!
Le Fouineur

Rédaction

Voir aussi

Atteinte aux biens publics: Le maire de la Commune Rurale de Baguinéda-camp et ses complices écopent 5 ans de prison ferme !

  Lors de sa dernière audience de la semaine, celle du  vendredi 19 novembre, la …

Laisser un commentaire

error: Contenu est protégé !!
Aller à la barre d’outils