mardi 5 juillet 2022
Accueil | Société | Salaires des travailleurs de la ligne Dakar-Bamako Ferroviaire impayés : Où sont passés les 6 Milliards FCFA promis par le Président IBK ?

Salaires des travailleurs de la ligne Dakar-Bamako Ferroviaire impayés : Où sont passés les 6 Milliards FCFA promis par le Président IBK ?

Dans la cour du comité du syndicat unique de l’UNTM de Transrail, il vient de se tenir un imposant meeting organisé par les travailleurs de la compagnie ferroviaire sénégalo-malienne. Il s’agit de réclamer le paiement  des salaires de trois mois de retard et le rétablissement du schéma institutionnel de la ligne DBF.

Le lundi 6 novembre 2017, sous la présidence du Secrétaire Général du Comité syndical de Transrail, Abdoulaye Berthé, les travailleurs  de la compagnie ferroviaire sénégalo-malienne sont montés au créneau pour exiger le versement des arriérés de salaire de trois mois à l’État malien.

En effet, il est à préciser que, de nos jours, les travailleurs de la ligne Dakar-Bamako Ferroviaire (DBK) accusent trois mois de salaires.

Cependant, il faudra préciser que ce retard n’est qu’au détriment  des cheminots maliens. Car, leurs collègues du Sénégal, appartenant pourtant au même service DBF, perçoivent régulièrement leurs salaires.

Donc, le seul Responsable de cette situation est l’État malien qui a dit que l’intégration nous oblige à partager ce service des chemins de fer avec le Sénégal. Cependant, le Ministre des Finances du Sénégal a toujours su prendre ses responsabilités en payant régulièrement les cheminots sénégalais à travers une ligne budgétaire qu’il a sollicitée auprès du Budget national de son pays. Toute chose que le Ministre de l’Économie et des Finances, Dr Boubou Cissé, du Mali a catégoriquement refusé prétextant qu’il faut qu’un comité interministériel siège d’abord avant qu’il ne paie les cheminots de notre pays.

Selon Modibo Fofana du Comité syndical du DBF, les 300 millions d’euros dont le Président IBK a fait allusion à Kayes ne concernent pas le train voyageur, mais plutôt le passif des ressources ferroviaires. Donc, cela ne concerne pas les cheminots. De ce fait, nous demandons au Président IBK de tenir sa promesse de 6 milliards à nous verser pour assurer le schéma institutionnel. Trois MOIS durant, les cheminots maliens n’ont pas de salaire. Nous ne demandons autre chose que nos salaires. Nous voulons rencontrer le Président la République comme il nous a promis à Kayes dès son retour pour en discuter. Nous interpellons aussi le Premier Ministre Abdoulaye Idrissa Maïga et les Ministres du Transport et des Finances pour nous payer nos salaires tout simplement», ont déclaré les syndicalistes.

En fait, il y a 541 agents cheminots avec leurs familles qui sont sans salaires depuis trois mois. Leur Syndicat est  allé voir Katilé de l’UNTM qui leur aurait promis une issue favorable dans peu de temps au bout duquel s’il n’y a pas de suite escomptée toutes les voies de recours seront permises afin que leurs salaires soient débloqués. Il faut savoir que société DBF ne peut pas convoquer le comité inter-États. Seuls les coprésidents du Sénégal et du Mali sont habilités à le faire. Alors dans ces conditions, la question est de savoir  quand seront-ils  payés ces pauvres travailleurs maliens?

Pour la petite histoire, rappelons que de l’Indépendance nationale à nos jours, c’est sous le régime d’IBK seulement que l’autorail et le train voyageur  ont été arrêtés entre Bamako et Kayes. Alors,  où sont  passés les 6.000.000.000 promis par le Président IBK ?

Abdoulaye Faman Coulibaly : LE COMBAT

Rédaction

Voir aussi

TENUE SEXY ET CHICHA AU STATUT WHATSAPP: Un mariage avorté !

Une dame a été coupable de l'annulation du mariage de son frère. Pour cause, elle regardait le statut de la future mariée en présence de la belle-mère. Cette dernière a découvert sa future belle-fille habillée en tenue sexy et fumant de la chicha dans une boite de nuit de la place. 

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils