dimanche 17 novembre 2019
Accueil | Nos régions | Retour de l’autorité de l’Etat à Kidal: Une énième annonce, pour un statuquo  

Retour de l’autorité de l’Etat à Kidal: Une énième annonce, pour un statuquo  

Le drapeau malien pourrait bientôt flotter à nouveau à Kidal. C’est l’information phare à retenir des principales conclusions de la 36e  Session de Comité de Suivi de l’Accord (CSA), tenu le lundi dernier ici à Bamako. A cette rencontre, les différents acteurs ont exprimé leur volonté de respecter les dispositions de l’Accord d’Alger relatives à l’exercice de la Souveraineté de l’Etat du Mali sur l’ensemble du territoire national. Mais la question qui se pose est de savoir, après moult échecs, si cette fois serait la bonne ?

La 36eSession du Comité de Suivi de l’Accord pour la paix et la réconciliation nationale s’est tenue, le lundi dernier. Cette rencontre a permis aux acteurs de dresser le bilan de ce qui a été fait et de ce qui reste à mettre en œuvre. Tous les participants semblent, rien qu’à s’en tenir aux conclusions, unanimessur le besoin de respecter les dispositions de l’Accord d’Alger. Dispositions relatives à l’exercice de la Souveraineté de l’Etat du Mali sur l’ensemble du territoire national. A cette occasion, il a été réitéré également l’engagement de tous à créer des conditions pour accélérer la mise en œuvre effective de l’Accord qui piétine jusqu’alors.

L’objectif de cette réunion de haut niveau était de donner un coup D4accélérateur à l’application des dispositions de l’Accord pour la paix et la réconciliation nationale, en ce qui concerne la finalisation du processus de Désarmement démobilisation et réinsertion (le fameux DDR) et de l’opération de la zone de développement des Régions du Nord.

Il faut souligner que le Gouvernement malien, au cours des discussions, a exigé la reconnaissance de certains attributs de la Nation, chose qui facilitera le processus de mise en œuvre de l’Accord. Entre autres attributs, a fermement soutenu Tiébilé Dramé, Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale, le respect des symboles de la République doit être un préalable pour toutes les parties signataires.

«Le Mali souhaite que le drapeau national soit respecté partout sur l’ensemble du territoire national. Que le drapeau national flotte partout, y compris à Kidal ! », a insisté ouvertement le Chef de la Diplomatie malienne.

Une demande à laquelle la Coordination des Mouvements de l’Azawad s’est dit «ouverte». «A partir du moment où nous avons signé dans l’Accord que nous reconnaissons l’intégrité territoriale, le caractère laïque du Mali et le plein exercice de la Souveraineté de l’Etat… la question est réglée», tranche Moussa Ag Attaher, porte-parole de la CMA. La Coordination est même allée plus loin en exigeant que le retour des symboles de l’Etat puisse s’accompagner avec celui de l’Armée et d’autres services sociaux de base. «Il a été question de renvoyer le drapeau et autres emblèmes de l’Etat à Kidal. Nous sommes intervenus pour rappeler que la Souveraineté du Mali s’affirme avec la présence de l’Armée malienne», rappelle Fahad Ag Almahmoud. Malheureusement, regrette le Responsable de la Plate-forme, ceux qui ont amené «le drapeau malien à Kidal, l’ont ramené dans le même sac». Cette volonté manifeste des Groupes armés est-elle imbu de bon sens ? C’est la question qui est sur toutes les lèvres à la fin de cette rencontre. Après maint échecs du retour de l’Administration, est-ce cette occasion sera la bonne ? Quand on sait que, visiblement, ni la CMA, ni la Communauté internationale ne souhaitent le retour de l’Etat malien dans cette zone, ce discours vaut la peine d’être pris avec toutes les attentions possibles même si cela reste un souhait cher aux Maliens.

 

KOMI LE COMBAT

Djibril Coulibaly

Voir aussi

INSECURITE A KIDAL: Un prétexte pour refuser de servir dans la région ?  

L’insécurité est-elle un simple prétexte évoqué par les agents de l’Etat pour ne pas servir …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils