samedi 2 juillet 2022
Accueil | Société | Retour de l’administration à Kidal : Le gouverneur est arrivé hier à 14h 50 minutes

Retour de l’administration à Kidal : Le gouverneur est arrivé hier à 14h 50 minutes

Département du Commerce, il a été annoncé la rentrée effective du Gouverneur de la Région de Kidal dans la ville.

L’Administration malienne, depuis la malheureuse visite de l’ancien Premier Ministre Moussa Mara, est absente de la ville de Kidal. Depuis fin 2014, c’est la Coordination des Mouvements de l’Azawad (CMA) et ses affidés qui font la loi dans la ville.  Avec l’accord pour la paix issu du processus d’Alger, plusieurs tentatives de  retour de l’Administration avaient été annoncées et ensuite vouées à l’échec. Les deux dernières  dates qui avaient été maintenues étaient les 20 juin et  le 20 juillet 2017. Suite à ces derniers échecs, l’actuel Premier Ministre, Abdoulaye Idrissa Maïga, a reçu, en audience, en début de semaine dernière, les premiers Responsables de la CMA pour débattre de ce sujet qui avait fini de mettre à nu l’incapacité du Gouvernement dans la gestion du dossier Kidal. Au sortir de cette audience, le  porte-parole de la Délégation de la CMA, Ould Sidatti, avait donné le «feu vert » au Gouvernement de faire revenir l’Administration à Kidal. Il avait  annoncé que cela pouvait démarrer dès le lendemain de leur rencontre avec le Premier Ministre.  L’espoir était permis après cette déclaration venant du porte-parole de ceux qui gèrent la ville. Une déclaration qui a été suivie d’effets contrairement aux précédentes annonces du Gouvernement malien.

En effet, au cours de sa traditionnelle conférence de presse, le porte-parole du Gouvernement, le Ministre Abdel Karim Konaté, a annoncé à la presse que le Gouverneur de la Région, qui avait élu domicile à Gao, depuis sa nomination, avait accédé à la ville, hier mercredi 23 courant, à 14H 50 minutes.  «J’ai eu le Gouverneur Mohamed Ichrach au téléphone. Il est bien rentré à Kidal. Actuellement, ils sont en train de faire le tour des autorités locales pour les salutations d’usage», a-t-il dit.

Gao à un nouveau Gouverneur

Cette conférence  avait en «guest star» la Ministre de l’Equipement, pour parler d’un projet de développement rural, qui va concerner les Régions de Koulikoro et de Sikasso sur une durée de cinq (5) ans avec un financement de 41 milliards de nos francs.  Un prêt contracté auprès des institutions financières internationales et remboursables sur une période de 35 ans.

Le Ministre porte-parole du Gouvernement a saisi l’occasion pour annoncer aussi le remplacement du Gouverneur de Gao. On se souvient que les populations de  la ville de Gao avaient véhément protesté contre le maintien de leur ancien Gouverneur, Seydou Traoré.  Et elles ont finalement été entendues par le Président IBK de plus en plus à l’écoute de son Peuple en témoigne son «sursis» sur la question liée à la révision constitutionnelle.

Assez bavard et loquace pour défendre les «réalisations du Gouvernement», le Ministre EMPE a, toutefois, botté en touche la question concernant le chronogramme sur le déploiement de  toute l’Administration à Kidal.  Il ne peut en être autrement ; car,  en réalité, les vrais détenteurs de ce chronogramme c’est la CMA et non le Gouvernement. Le Ministre sollicite des prières pour un déploiement progressif et rapide de l’Administration. La prière ce serait que  Dieu, dans sa miséricorde, fasse que les éléments de la CMA puissent, comme convenu avec le Gouverneur, d’admettre que le reste de l’Administration et les FAMA reviennent sur « son » territoire le plus tôt possible. Amen !

Mohamed Dagnoko : LE COMBAT

 

Rédaction

Voir aussi

SÉCURITÉ ROUTIÈRE: Le port du casque obligatoire à partir du 15 août 

  Pour la sécurité des usagers de la route, le port du casque entrera en …

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils