mardi 30 novembre 2021
Accueil | Important | Résultats provisoires de l’élection législative partielle de Mopti : L’ADEMA en tête avec 61,90% des voix suivie de l’ASMA 38,10%

Résultats provisoires de l’élection législative partielle de Mopti : L’ADEMA en tête avec 61,90% des voix suivie de l’ASMA 38,10%

Le 25 janvier dernier, dans la salle de conférence du Département de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et de la Reforme de l’Etat, les résultats provisoires des législatives partielles organisées dans la circonscription électorale de Mopti ont été proclamés par le Ministre Mohamed Ag Erlaf.

 

Ainsi, à l’issue du scrutin du 23 janvier dernier 2017, l’ADEMA-PASJ a obtenu 26.322 voix (soit 61,90%) contre 16.201 voix (38,10%) pour l’ASMA-CFP.

Par l’arrêt N°2017-02/CC-EL du 10 janvier 2017, la Cour constitutionnelle du Mali a proclamé les résultats du premier tour de l’élection législative partielle d’un Député à l’Assemblée nationale dans la circonscription électorale de Mopti (scrutin du 2 janvier 2017). Cet arrêt dit que ce sont les candidats de ces deux partis qui étaient habilités à se présenter au second tour de l’élection législative partielle du 23 janvier 2017. Ce sont Sidy Ahmed Diarra de l’ADEMA-PASJ et Bamagan Maïga de l’ASMA-CFP. Le scrutin du 23 janvier 2017, souligne le Ministre de l’Administration territoriale, s’est déroulé dans la sérénité requise tout comme celui du premier tour. Pour ce faire, le Ministre Ag Erlaf a félicité chaleureusement les partis politiques et les candidats pour le bon déroulement des campagnes électorales du 2e tour dans toute la circonscription et le bon déroulement du vote.

Les données du scrutin du 23 janvier 

Nombre d’inscrits : 212 .222 électeurs ;

Nombre de Bureaux de vote : 598 ;

Nombre votants : 43 556 ;

Nombre de bulletins nuls : 1033 ;

Suffrages valablement exprimés : 42.523 voix; Taux de participation : 20,52% ;

Nombre de candidats: 2 ;

Nombre de sièges à pourvoir : 1.

La présente cérémonie se tient, précise le Ministre, en vertu des dispositions de l’article 164 de la loi N°2016-048 du 17 octobre 2016 portant loi électorale qui stipule que la Ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et de la Reforme de l’Etat proclame les résultats provisoires de l’élection des Députés dans les cinq jours qui suivent le scrutin.

Il faut rappeler que la Commission nationale de centralisation des résultats a abattu de gros efforts en amont. Dès la fin du scrutin, elle a pu recevoir de la Commission locale de centralisation mise en place à Mopti toutes les informations relatives aux résultats provisoires du scrutin ; vérifier la conformité des données reçues par les canaux de transmission du Département avec les résultats figurant sur le procès verbal de centralisation des résultats, dressé par la commission locale ; totaliser les résultats des procès verbaux en provenance de la circonscription électorale de Mopti et préparer la proclamation des résultats provisoire par le Ministre chargé de l’Administration territoriale.

Les résultats provisoires qui vont être proclamés seront transmis à la Cour constitutionnelle, seule compétente pour proclamer à son tour les résultats définitifs du scrutin.

Vu la constitution ; vu la loi n°02-010 du 5 mars 2002, modifiée, portant loi organique fixant le nombre, les conditions d’éligibilité, le régime des inéligibilités et des incompatibilités, les conditions de remplacement des membres de l’Assemblée Nationale en cas de vacance de siège, leurs indemnités et déterminant les conditions de la délégation de vote, les présents résultats ont été ainsi proclamés.

Mohamed BELLEM : LE COMBAT

COULIBALY

Voir aussi

Insécurité grandissante au Mali: Le BIPREM brandit un carton jaune au Président Assimi Goïta  

    Monsieur le Président,   Le BIPREM FASOKO est une association apolitique de la …

Laisser un commentaire

error: Contenu est protégé !!
Aller à la barre d’outils