mardi 17 septembre 2019
Accueil | International | RESEAU D’ESCROQUERIE AU MALI : Pourquoi Qnet est interdit aux USA, au Canada et dans la majorité des pays de l’UE…

RESEAU D’ESCROQUERIE AU MALI : Pourquoi Qnet est interdit aux USA, au Canada et dans la majorité des pays de l’UE…

Qnet est chassé du Ghana et plusieurs de ses responsables ont été jugés, reconnus coupables et condamnés, notamment au Rwanda, au Nigéria, en Afrique du Sud, etc.

Depuis plus d’une demi-décennie, une pratique foncièrement malhonnête et délictuelle appelée Qnet a cours légal au Mali sous le silence intrigant des autorités de l’Etat. Complicité avérée ou méconnaissance absolue ? Nul ne saurait le dire !
Cependant, au regard des nombreuses désolations causés à nos concitoyens, il urge, pour nous, non seulement de mieux éclairer la lanterne de ceux-ci sur l’essence mafieuse et criminelle d’une société qui n’a certainement pas encore fini de briser leur élan économique et social, mais aussi en appeler à la conscience morale, politique et institutionnelle du gouvernement de notre République afin que l’entreprise soit définitivement chassée de notre sol.
En effet, ces escrocs professionnels viennent inonder les réseaux sociaux avec des images de leurs voyages « d’affaires » et faire croire à la masse ignorante, les « succès » de cette imposture et arnaque à visage découvert. Ce qui entraina l’investissement de plusieurs millions par des individus dans une véritable bêtise qui ne dit pas son nom, et dont les résultats n’ont été que déboires et endettements.

Ce que l’entreprise QNET prétend être
Les agents de ce gigantesque réseau d’anarque, vous feront, de prime abord, croire que Qnet signifierait : « Quête de la richesse inépuisable ». Ce faisant, ils tenteront de vous faire comprendre que Qnet est un service de vente multi niveau (MLM) qui se distingue par son plan binaire, c’est-à-dire à deux branches. Pour être rémunéré, il faut un équilibre entre ses côtés droit et gauche. Le principe de cette opération consiste à acheter, en premier lieu, un produit par Internet de ladite entreprise puis recruter de nouveaux membres pour bénéficier d’un montant précis à chaque nombre de recrues.
La société représente une gamme variée de produits de luxes : montres de luxe, disques bio, vacances, mini master, etc. Ainsi, Qnet organise plusieurs conférences et séminaires, animés par des experts mondiaux, pour expliquer ses méthodes au large public et attirer l’attention d’une clientèle potentielle à laquelle la société propose de devenir millionnaire en un laps de temps.
Ce que les managers de Qnet ne diront jamais
L’entreprise est formellement interdite aux USA, au Canada et dans la majorité des pays de l’Union européenne qui lui ont clairement signifié sa nature illicite et mafieuse. Elle a été amplement chassée du Ghana et plusieurs responsables ont été jugés, reconnus coupables et condamnés, notamment, au Rwanda, au Nigeria, en Afrique du Sud, etc.
Le champ d’action de Qnet est principalement les pays en voie de développement aux législations poreuses. En outre, le système Qnet fonctionne sur la base d’un réseau pyramidal dont seuls les initiateurs (ceux qui sont au sommet) bénéficient des retombées. Très bon moyen d’escroquerie, en effet ! Pour ce faire, ils imposent frauduleusement un marketing de contrainte.
Dans un premier temps, l’adhérent ne débourse pas moins de 500 000 F CFA. Ensuite, pour espérer toucher des primes importantes, le nouveau venu sera obligé de trouver, à son corps défendant, d’autres adhérents sous peine de voir son investissement tomber à l’eau.
Cependant, le problème majeur se pose au niveau du fait que le système finira, tôt ou tard, par ne plus parvenir à recruter assez de nouveaux membres pour alimenter les participants. Ce qui fait que le réseau s’achemine vers sa saturation. D’où, leur fuite vers certains pays où il faut, à tout prix, trouver d’autres marchés d’arnaque. Ce entraina le fait qu’ils se soient finalement retrouvés sous nos tropiques et implanter leur mafieuse organisation accompagnée du meilleur système de propagande qui fût.
Parmi les quelques adhérents qui vous diront avoir touché un gain quelconque, vous y trouverez que celui-ci demeure largement en dessous de la somme gaspillée après s’être faits sauvagement déplumer par Qnet. Par ailleurs, il convient de signaler que les coaches Qnet, aujourd’hui, utilisent des techniques spiritistes employées sous le fallacieux couvercle de maturation de la pensée positive, tranquillité d’esprit, sérénité spirituelle, etc. Quel piètre endoctrinement !
Il faudra comprendre aussi que la technique de Qnet consiste à convaincre à travers les profils des adhérents (ingénieurs, enseignants, étudiants, hommes d’affaires, etc.). Ce qui nous fera également comprendre que ces derniers, en vérité, ne seront autres que des victimes qui chercheront d’autres nouvelles victimes sous le spécieux prétexte que Qnet veuille partager des richesses. Aussi, ils emploient la technique dite de « l’envahissement », c’est-à-dire que QNET, au travers de nombreux blogs et pages miroirs, inonde le Net afin de soigner son image.

Les vraies questions à se poser :
Comment comprendre que cette société ait littéralement changé de nom jusqu’à 3 fois en seulement 4 ans ? D’abord, GoldQuest, ensuite, Questnet et maintenant, Qnet ? Comment comprendre que cette entreprise vende des montres et autres pendeloques à près de 500 000 FCFA et appelle cela « faire un investissement » ? Comment comprendre que ces gens proposent des articles (pendentifs, colliers etc.) extrêmement chers alors qu’ils ne sont, en rien, des produits de première nécessité ? Comment comprendre, enfin, qu’on veuille vous rendre riche en vous mettant excessivement la pression ?

Ce qui est surtout exaspérant et insoutenable
Le passe-temps de ces « Qnetistes » qui sont des camarades au départ, c’est de harceler des personnes et les agacer tout le temps avec des appels et discussions sur les réseaux sociaux et autres, uniquement pour qu’ils ne soient point les seuls à avoir jeté leur argent par la fenêtre. En d’autres termes, ces victimes, au lieu de conseiller à leurs camarades ou proches de s’éloigner des appâts de Qnet, chercheront plutôt à coûte que coûte les y impliquer eux aussi. Quelle malhonnêteté ! En plus, ils utilisent un système de marketing violent et agressif ; ils ne permettent jamais à la victime de prendre suffisamment de recul pour mieux analyser leur proposition et celle-ci finit, en général, par faire un achat juste pour se libérer de son harceleur.
En ces temps de vaches maigres, des jeunes gens, malgré qu’ils soient impécunieux, n’hésitent cependant pas à s’y endetter jusqu’au cou. Plusieurs personnes sont allées jusqu’à abandonner leur job officiel pour se lancer dans cette sale activité et un an plus tard, ils se sont évidemment retrouvés au bord du gouffre.
Les adhérents, pour la plupart, sont des responsables de l’administration, des étudiants, des jeunes travailleurs, bref, tous dits lettrés et instruits mais n’arrivant guère à se rendre compte de la supercherie notoire de ce mafieux phénomène. En conséquence, les rapports sociaux ont fini par se dégrader entre amis, collègues, voisins et même entre congénitaux, c’est-à-dire des membres d’une même cellule familiale à cause de la filouterie organisée du réseau Qnet.
Ces faramineuses sommes d’argent, maladroitement jetées entre les mains de ces délinquants de Qnet, auraient pourtant servi à des investissements rentables dans des domaines porteurs. Et le mal se fait davantage ressentir lorsque cet argent est versé en devises dans des comptes étrangers.
L’autre sentiment de révolte, c’est de voir nos autorités rester absolument silencieuses en laissant ces escrocs s’installer et enraciner, chaque jour un peu plus, leur mafia dévastatrice dans les profondeurs de notre société en y produisant un impact moralement contagieux sur les mœurs de nos compatriotes.

Ce qu’il faudra fondamentalement retenir
Qnet, en définitive, n’est rien d’autre qu’une arnaque de type pyramidal. Un système d’escroquerie méticuleusement élaboré afin de mieux réussir à alpaguer des millions de paisibles gens à travers le monde. Selon toute vraisemblance, l’entreprise a malheureusement de beaux jours devant elle, notamment, dans notre pays où les consciences semblent encore loin de se réveiller face à cette pratique malfaisante et ruineuse et où l’Etat ne semble point s’y intéresser au point que son mutisme confine à la complicité.
Pourquoi donc cette indifférence totale de nos juridictions publiques ? Par ailleurs, les adhérents devenus de nouvelles victimes et qui ne voudraient jamais que leur « investissement » parte à l’eau, useront certainement de toutes sortes de techniques pour parvenir à attirer d’autres « clients » dans les traquenards du réseau. Ce qui ouvrira forcément la voie à d’autres nouveaux ravages pour d’autres nouveaux capitaux au grand plaisir des arnaqueurs de Qnet.
En définitive, la jeunesse de notre continent, particulièrement, celle de notre pays, ne se développera jamais dans l’imposture et le mensonge, mais plutôt, par la créativité et des labeurs durement abattus. En revanche, tout ce que les uns et autres apprendront sur Qnet et qui soit de nature à leur faire miroiter des lendemains meilleurs, aussi sophistiquées que soient les méthodes de persuasion utilisées, n’est assimilable à rien d’autre qu’une illusion désespérément poursuivie mais jamais atteinte.
LA SIRENE

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Immeuble effondré à Banconi: Des révélations poignantes !

  A Banconi Salembougou, le dimanche 1erseptembre,  un immeuble R+3, s’est effondré. Cet incident malheureux …

Un commentaire

  1. Bonjour

    Attention aux arnaques, Je m’appelle Sandrine LAURENCE.Je suis sur ce forum pour partager mon expérience.
    J’ai été arnaqué d’une somme de 7300 euros et j’ai contacté plusieurs organisme de sécurité en France comme la Police, la Gendarmerie et même la Police interpole en France mais aucun effort n’a été fait de leurs côtés, donc une amie qui a aussi été victime de ce genre d’escroquerie après avoir lui expliqué ma situation pour ce qui m’ai arrivé, elle m’a conseillé et m’a donné l’adresse E-mail d’un Inspecteur de Police d’office de lutte contre la cybercriminalité à contacté pour trouver de solution à mon problème, chose que j’ai faite en me mettant en contacte avec cet inspecteur de Police qui a réussir a mettre la main sur mes escrocs et finalement je suis soulagée et tous ces fonds que j’avais perdu m’ont été remboursés plus des frais de dédommagement et une lourde peine d’emprisonnement contre ces personnes de mauvaise foi. Pour cela, je vous donne l’adresse mail de cet inspecteur de Police et J’exhorte tous ceux qui ont été victime de tout sorte d’arnaque en Cote d’Ivoire, au Bénin,Nigeria ou plusieurs pays africain a prendre contacte avec cet inspecteur de police qui m’a aidé à récupérer mes sous des mains de ses escrocs. Voici l’adresse mail pour le contacter: office.cybercriminalite.olcc@cyberservices.com

Répondre à sandrine laurence Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils