lundi 14 juin 2021
Accueil | Important | RENTREE DES COURS ET TRIBUNAUX 2016-2017

RENTREE DES COURS ET TRIBUNAUX 2016-2017

Le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta, président du Conseil supérieur de la magistrature, a présidé au Palais de la Culture Amadou Hampâté Ba, l’audience solennelle de rentrée des Cours et Tribunaux 2016-2017. C’était sur le thème : « la contribution de la justice dans la lutte contre le terrorisme au Mali ». Etaient en présence M. Modibo Kéïta, Premier ministre, des présidents des institutions de la République, des membres du gouvernement, des représentants du corps diplomatique et de la famille judiciaire ainsi que de nombreux autres invités. Le président de la Cour suprême, Nouhoum Tapily, a introduit ses propos en rendant un vibrant hommage à ses collèges disparus ainsi qu’aux militaires tombés sur le champ de l’honneur. Il a ensuite indiqué que le thème de la rentrée judiciaire de cette année, « La contribution de la justice dans la lutte contre le terrorisme au Mali », à l’instar des précédents, s’inscrit dans la logique des sujets de préoccupation nationale. Son choix n’est point fortuit pour des raisons évidentes liées à la recrudescence des attaques perpétrées sur notre territoire, a dit M. Tapily. Selon lui, la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation issu du processus d’Alger est fortement entamée par ce fléau, qui, au-delà du Mali, affecte tous les pays du Sahel ou presque tous les continents. Le président de la Cour suprême de rappeler que le Mali a signé et ratifié plusieurs instruments juridiques internationaux de lutte contre le terrorisme et la criminalité transnationale organisée. Il s’est doté de textes, a ajouté le haut magistrat, qui répriment les actes terroristes, leur financement mais également et plus généralement d’instruments juridiques qui prennent en charge la répression de tout ce que renferme la criminalité transnationale. Il s’agit de la loi N°2016-008 du 17 mars 2016 portant loi uniforme relative à la lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme.
info sept | LECOMBAT.FR

Djibril Coulibaly

Voir aussi

LITIGE FONCIER DANS LA ZONE DE RECASEMENT DE SOTUBA: Niamakolo Coulibaly réclame une parcelle de droit coutumier qui a été établie par l’Etat en titre foncier depuis 1915

Dans la zone de recasement de Sotuba, Mme Niamakolo Coulibaly réclame une parcelle de son …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils