vendredi 7 mai 2021
Accueil | Politique | Réformes politiques et institutionnelles: De quoi avons-nous besoin réellement ?   

Réformes politiques et institutionnelles: De quoi avons-nous besoin réellement ?   

 

Après la nomination par le Premier Ministre Moctar Ouane, de Mohamed Alhousseyni Touré comme Secrétaire permanent du Comité stratégique sur les réformes politiques et institutionnelles, l’espoir des Maliens renaît face aux défis du changement. De quoi avons-nous besoin concrètement ?    

 

Les réformes politiques et institutionnelles constituent un pan important pour le changement espéré dans ce nouveau Mali. Avec la mise en place de ce Comité d’orientation stratégique, les Maliens auront la tête haute et les yeux grands ouverts sur toutes les actions des membres que compose cette structure.   

 

Composé de 50 personnalités de la classe politique, de la société civile, du secteur privé, de l’université, des syndicats et des légitimités traditionnelles, il sera sans doute, un cadre d’échanges et de réflexions sur les possibles changements à opérer dans la gestion politique et institutionnelle de notre pays. Mais, ce cadre d’échanges et de réflexions connaitra-t-il un succès comme nous l’espérons grandement ?   

 

Le Premier Ministre, Moctar Ouane aura lourdement du pain sur la planche, car cette tâche aussi difficile qu’elle soit, ne serait pas du tout facile à aborder. Du haut de ses expériences ou de ses qualités de diplomate chevronné, va-t-il réussir ou gagner ce pari tant attendu par le peuple malien ? C’est la question que beaucoup de Maliens se posent en ce moment. Car, nous sommes à un moment où le pays traverse une crise liée à l’insécurité, au manque de confiance des citoyens aux institutions et aux hommes politiques, etc.   

Sauf changement de cap et de méthode, les institutions de ce pays n’ont pas du tout répondu aux attentes pendant ces trois décennies de démocraties, notre seul espoir se situerait évidemment sur ces réformes ô combien indispensables dans le processus de changement ou de possible refondation du Mali.   

Afin d’éviter à jamais des crises multidimensionnelles pour notre nation, la réussite de ces réformes politiques et institutionnelles dressera le chemin ou la marche à suivre pour permettre à notre pays de se frayer un chemin, le chemin de l’émergence. Donc, son succès est indispensable.  

À la question de savoir, quelles sont les décisions qui vont être à l’honneur à la sortie de ces réformes politiques et institutionnelles ? Avec la nomination de Mohamed Alhousseyni Touré comme Secrétaire permanent du Comité stratégique sur les réformes politiques et institutionnelles, le défi pour atteindre ce changement est considérable. Car, notre pays a payé très cher, de ces changements de régime, souvent dans la violence avec de nombreuses victimes et d’importants dégâts, qui l’ont fait perdre sa dignité et ses valeurs démocratiques et institutionnelles.   

À suivre…  

Moriba DIAWARA LE COMBAT

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Campagne de vaccination contre le COVID-19: Les membres du CNT boudent et parlent de “volontariat’’

Le jeudi 22 avril 2021, lors de la session plénière au Conseil national de Transition …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils