vendredi 3 décembre 2021
Accueil | Economies | Recettes douanières : Le rôle prépondérant des transitaires et commissionnaires en Douane

Recettes douanières : Le rôle prépondérant des transitaires et commissionnaires en Douane

L’hôtel Massaley, sis à l’ACI2000, a abrité, le samedi dernier, l’Assemblée Générale du Syndicat des transitaires et commissionnaires agréés en Douane du Mali (SYTRAM). Les acteurs ont planché sur une meilleure observance des règles de la convention de Kyoto révisée et de l’accord de l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC) sur la facilitation des échanges avant la mise en place d’un nouveau Bureau.

Créé en 2007, le syndicat, selon son Secrétaire Général, Souleymane Baba Traoré, a réalisé des prouesses notamment en se logeant il y a peu à l’ACI 2000. Il a aussi évoqué la construction de son siège. Bien avant, devant les Représentants du Patronat, de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Mali (CCIM), de celui du Conseil Malien des Transporteurs Routiers (CMTR), de la Direction Nationale du Commerce et de la Concurrence et du Directeur adjoint des Douanes, Souleymane Baba Traoré a fait le bilan des activités de son Bureau. Selon lui, au cours du dernier mandat, son équipe a réalisé et a participé à plusieurs activités. Les activités, au plan interne, portent, selon lui, sur les difficultés entre les transitaires, les commissionnaires agréés en Douanes et les services publics. Surtout dans les pays où ils mènent leurs activités.

Au plan international, le syndicat à pris part à de nombreuses rencontres sous-régionales et régionales. Il cite, notamment, les rencontres tenues à Ouagadougou, Cotonou, Abidjan et Dakar. C’est en vue d’améliorer les conditions de travail de ses membres, précisera le Secrétaire Général du SYTRAM. Ces réunions aussi bien nationales qu’internationales renforcent le syndicat dans son combat axé sur la défense des intérêts matériels et moraux de ses membres ; l’émission des avis sur les questions concernant la corporation, l’organisation des conditions de saines compétitions entre l’ensemble des membres ; la promotion du secteur et le renforcement des capacités des membres par des sessions de formations, etc.

A sa suite, le Directeur adjoint des Douanes du Mali, Aly Coulibaly, a salué le partenariat fécond qui existe entre les services des Douanes et le syndicat grâce au travail acharné du Bureau sortant. Selon lui, le syndicat est aujourd’hui une fierté en ce qu’il joue pleinement son rôle en aidant les services des Douanes dans le recouvrement des leurs recettes. «Le succès des Douanes est le résultat de l’engagement des transitaires et des commissionnaires agréés en Douanes», a t-il affirmé. Il s’est également félicité de son rôle dans la chaîne du commerce international. Il a, enfin, salué les efforts soutenus du syndicat dans sa tâche d’informatisation et d’amélioration des procédures requises.

Mohamed Dagnoko : LE COMBAT

COULIBALY

Voir aussi

Le CMTR ou le comptoir de la fraude: Plus de 95 millions FCFA croqués en 3 ans

  Utilisation irrégulière des ressources du CMTR pour un montant de 35 millions FCFA ; non …

Laisser un commentaire

error: Contenu est protégé !!
Aller à la barre d’outils