vendredi 28 janvier 2022
Accueil | Important | RAKY TALLA DESAVOUEE : Un pas en avant, deux en arrière

RAKY TALLA DESAVOUEE : Un pas en avant, deux en arrière

C’est cette prouesse qu’a faite cette semaine un de nos ministres les plus impopulaires. Mme Diarra Raky Talla, puisque c’est elle qu’il s’agit, a été obligée de rapporter la décision n°001035/MTFP-SG du 9 septembre, portant recrutement dans la fonction publique de 501 personnes des catégories D et E. Mme le ministre a été mise dans ses petits souliers, car elle a été contrainte d’abroger le décret du 4 octobre par la décision n°001147. Et c’est à travers un communiqué laconique sur les antennes de l’ORTM qu’elle a fustigé la corruption pour intégrer la fonction publique. De qui se moque-t-on ? Mme cherche à dégager sa responsabilité dans la récente crise dans la fonction publique, dont elle reste aujourd’hui la seule responsable même si l’on sait qu’il y a des mains invisibles derrière le dossier. C’est sa signature qui est sur la décision d’intégration et d’abrogation des 501 personnes. Ces 501 personnes n’entendent pas croiser les bras. C’est sûr : les prochains jours ne seront pas de tout repos pour le ministre de l’UM-RDA.
A.D LA SIRENE |

Djibril Coulibaly

Voir aussi

ACCORD DE DÉFENSE MILITAIRE: L’Europe en rang serré contre le Mali    

  Après avoir interdit le vol d’un aéronef de l’armée française sur le territoire malien et …

Laisser un commentaire

error: Contenu est protégé !!
Aller à la barre d’outils