mercredi 27 octobre 2021
Accueil | Société | Promesse présidentielle non tenue : Les anciens et actuels normaliens attendent la rénovation de l’ENSUP

Promesse présidentielle non tenue : Les anciens et actuels normaliens attendent la rénovation de l’ENSUP

 Le 16 mars 2017, à l’occasion de la célébration du 37eanniversaire de l’assassinat d’Abdul Karim Camara dit Cabral, l’AS-UNEEM avait décerné un Diplôme d’honneur et de reconnaissance « Cabral » au Président Ibrahim Boubacar Kéïta qui, au retour, a promis la rénovation de l’ENSUP (Ecole normale supérieure) qui se trouve de nos jours dans un état délabré très  avancé. Bientôt un an, jour pour jour, les anciens et actuels Normaliens du Supérieur attendent toujours. Promesse oubliée ou renvoyée aux calendes grecques?

Les faits sont assez parlant. Ibrahim Boubacar Kéïta, en recevant, le 16 mars 2017, dans les enceintes de l’Ecole normale supérieure (ENSUP), le Diplôme d’honneur « Abdul Karim dit Cabral » des mains du Camarade  Mohamed Arboncana Maïga, Secrétaire Général de AS-UNEEM, avait solennellement  promis  aux membres de cette Amicale, la rénovation de cette école normale tout en rassurant que « l’ENSUP va être rénovée et  ne sera jamais vendue non plus ». Hélas ! Cette promesse présidentielle reste lettre morte. Pour l’instant du moins.

En tout cas, le Directeur Général de cette prestigieuse école, Pr. N’Do Dembélé, devant lequel cette promesse a été faite, déplore le fait que rien n’a été fait dans ce sens. Aux dernières nouvelles, Pr. N’Do Dembélé (paix à son âme) est décédé avec ce profond regret.

Par ailleurs, dans 11 jours, le 16 mars précisément, il fera un an qu’IBK a annoncé la rénovation de l’EN-SUP. Néanmoins, la tradition sera respectée comme d’habitude, l’assassinat du charismatique leader « estudiantin », Abdul Karim Camara dit Cabral, sera commémoré à l’EN-SUP rénovée ou pas.

Alors Monsieur le Président de la République à vos marques ! Car il n’est jamais trop tard pour tenir sa promesse.

Abdoulaye Faman Coulibaly : LE COMNAT

 

Rédaction

Voir aussi

Scandale foncier dans la Commune de Zantiébougou: Le Maire Seydou Koné accusé de concussion et de détournement de fonds

  Décidément, les dieux semblent tombés sur le crâne du maire de la Commune Rurale …

Laisser un commentaire

error: Contenu est protégé !!
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils