mercredi 16 juin 2021
Accueil | Société | Productions animales au Mali : coup de soutien !

Productions animales au Mali : coup de soutien !

Les intervenants dans la filière «Productions  et industries animales » et dans domaine de la santé animale dans la Région de Kayes peuvent désormais se targuer d’être bien équipés en infrastructures, en mobiliers et en matériels roulants. L’objectif est d’augmenter, de façon durable, les productions animales et le revenu des agro-éleveurs dans cette Région. Le Ministre de l’Élevage et de la Pêche, Dr Nango Dembélé, a procédé à la remise symbolique de clés et à l’inauguration  des infrastructures à Kita, le samedi dernier.

C’est dans le cadre du Projet d’appui au développement des productions animales de Kayes Sud (PADEPA-KS).  Pour ce faire, à Kita, 10 motos cross ; 4 trousses vétérinaires ; 4 frigidaires ; 4 glacières et divers produits vétérinaires ont été offerts aux vétérinaires mandataires des cercles de Kita, Bafoulabé, Kéniéba et le Sud du cercle de Kayes. Il est question de rendre des prestations vétérinaires de qualité auprès des pasteurs et des agro-pasteurs de leur zone d’intervention. Ensuite, 40 autres motos seront octroyées aux services déconcentrés des directions nationales de productions et d’industries animales et des services vétérinaires des mêmes localités.
Aussi, il y a eu une coupure d’un ruban symbolique à Kita. C’est pour  procéder à l’inauguration officielle de l’ensemble  des infrastructures construites dans la zone d’intervention du projet ; à savoir  les cercles de  Kita, Bafoulabé, Kayes Sud et Kéniéba. Ces infrastructures sont destinées aux Directions régionales des services vétérinaires et des productions et industries animales de Kayes ; aux services locaux des productions et des industries animales dans les cercles de Kita, Bafoulabé, Kéniéba et Kayes Sud ; aux postes vétérinaires et unités d’appui aux productions et industries animales de Kita, Bafoulabé, Kéniéba et Kayes Sud.
Le Ministre de l’Élevage et de la Pêche, Dr Nango Dembélé, dira que cette dynamique de restauration et de réhabilitation des capacités d’intervention, engagée par son département, tant au niveau local, régional que national, sera assidûment poursuivie.
«Cet engagement vaut pour les associations socioprofessionnelles et tous les acteurs non étatiques impliqués dans le développement des sous-secteurs de l’élevage et de la pêche », précise Dr Nango Dembélé.
Par ailleurs, soulignera le Ministre de l’Élevage et de la Pêche,   la restauration des capacités d’intervention du Département de tutelle exige aussi d’étoffer le personnel d’encadrement en vue de remédier à l’insuffisance du système d’appui conseil aux producteurs. A cet effet, le Ministre annonce la mise à disposition de son Département de 153 agents pour cette campagne 2015-2016 et le recrutement pour la prochaine campagne 2016-2017 plus de 250 agents (toutes catégories confondues). « Tout ceci témoigne l’engagement à accorder aux sous-secteurs de l’élevage et de la pêche une place de choix  dans la participation à l’économie nationale, à la création de l’emploi… », conclura le Ministre Dembélé.
Faut-il signaler que le PADEPA-KS s’articule autour, entre autres, de l’amélioration des systèmes de production animale et de la réalisation des infrastructures de production et de commercialisation. Et c’est sur financement de la Banque africaine de développement (BAD).

Oumar Diakité : le combat

COULIBALY

Voir aussi

Commune urbaine de Ségou: Amady Kindy Bathily dit PUMA au Cœur d’une spéculation foncière

Les enfants non-voyants et malvoyants n’auront plus d’école dans la ville de Ségou. Du coup, …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils