mardi 30 novembre 2021
Accueil | Economies | Production d’or au Mali : un surplus de 3,53 tonnes en 2016

Production d’or au Mali : un surplus de 3,53 tonnes en 2016

50,9 tonnes d’or ont été produites au Mali au cours de l’année 2016 contre une prévision de 47,37 tonnes pour le même exercice. La production aurifère a, donc, enregistré un taux d’augmentation de 3,53 tonnes. Comparée à la production de 2015, la quantité d’or produite en 2016 laisse voir une différence de 0,4 tonne pour s’être passée de 50,5 t à 50,9 t.

Il n’y a, donc, pas qu’au niveau de l’Agriculture ; notamment, dans la production rizicole, que la balance des prévisions aura été excédentaire pour le compte de l’année passée, avec 281 millions de tonnes de riz contre une prévision de 271 millions de tonnes. Du surplus, les mines aussi en ont connu dans cette année 2016 décidément un porte-bonheur pour le Mali qui conforte sa position du 3e plus grand producteur d’or en Afrique ; derrière l’Afrique du Sud et le Ghana.

La différence de 0,4 tonne par rapport à la production aurifère de 2015, le surplus de 3,53 tonnes enregistré en 2016 eu égard à la prévision faite pour l’année, Lassana Guindo, Conseiller Technique au Ministère des Mines les a expliqué par les améliorations apportées par la compagnie australienne Resolute Mining à l’usine de traitement de sa mine de Syama. Cité par l’Agence Ecofin, il a précisé que la production industrielle était à l’ordre de 46,9 t alors que l’extraction artisanale était de 4 t.

Par ailleurs, aucune prévision de production n’a été pour l’heure annoncée ; mais, cependant, force est de constater que le Ministère des Mines tablait auparavant sur une production de 60 tonnes à la fin de l’année 2017. Il est à espérer, en effet, que la production de 2016 serait boostée par l’entrée en service de deux nouvelles mines ; celle de Fekola, détenue par B2Gold qui devrait produire environ 10 t l’an, et celle de Yanfolila, propriété de Hummingbird Resources, environ 3 t.

Vivement, donc, l’opérationnalisation de ces deux mines pour que soit matérialisé l’espoir d’un lendemain meilleur pour les populations maliennes. Surtout celles riveraines aux zones de production.

Katito WADADA : LE COMBAT

COULIBALY

Voir aussi

Le CMTR ou le comptoir de la fraude: Plus de 95 millions FCFA croqués en 3 ans

  Utilisation irrégulière des ressources du CMTR pour un montant de 35 millions FCFA ; non …

Laisser un commentaire

error: Contenu est protégé !!
Aller à la barre d’outils