mercredi 29 juin 2022
Accueil | Portraits | Portrait de femmes célèbres au Mali

Portrait de femmes célèbres au Mali

 

Ce numéro est consacré à l’ex ministre de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille, Mme Maïga Sina Damba. Juriste de formation, féministe, leader politique et membre du Congrès National d’Initiative Démocratique, CNID Faso Yirawa Ton, dont elle a été la première vice-présidente. Voici en quelques lignes son portrait.

Née le 16 novembre 1957 à Nioro du Sahel, elle est détentrice d’une maîtrise en droit de l’Ecole nationale d’administration, ENA. Mme Maïga Sina Damba a fait ses études fondamentales à Sandaré (Cercle de Nioro du Sahel) ; les études secondaires après l’obtention du Diplôme d’Études Fondamentales (DEF) l’ont conduit à Bamako au Lycée de Jeunes Filles où elle a obtenu les deux parties du baccalauréat (Séries Lettres Modernes et Philo Langues). Après le baccalauréat, Sina Damba fut admise au concours d’entrée à l’École Nationale d’Administration Section Sciences Juridiques, où elle a obtenu sa maitrise. Depuis sa sortie de l’école en 1985, elle a travaillé dans le monde du développement où elle a dû se former pour pouvoir répondre aux attentes des populations et des partenaires. Elle a, par la suite, formé des acteurs sur des thèmes aussi variés que l’épargne et le crédit, les techniques modernes de maraîchage ou la gestion des activités génératrices de revenus. Mme Maïga Sina Damba a, entre autres, aidé à renforcer la participation des femmes dans les instances de prise de décision au niveau local et national et présidé plusieurs commissions d’organisation de manifestations artisanales et touristiques du Mali aux USA, en France et en Afrique. Elle a effectué des stages de formation aux USA en genre et environnement puis en création de partenariats pour un développement durable. De 1992 à nos jours, Mme Maïga Sina Damba a animé différentes formations et appuyé nombre de groupements de femmes dans les cercles de Tombouctou, Nara et Macina pour l’installation et la gestion des caisses d’épargne et de crédit auto gérées par les femmes. De 1990 à 1994, elle fut directrice d’AFOTEC-Mali, une organisation internationale avec siège à Dakar. Une année après, elle devient directrice exécutive du CCA-ONG et jusqu’en 2002, elle a assuré la présidence active de l’association AFAD. Pour parfaire sa formation et acquérir de nouvelles connaissances, elle a suivi plusieurs stages et formations en Côte d’Ivoire, en Belgique, au Canada, aux États-Unis dans les domaines du Genre, de la Gestion des Ressources Naturelles, du Développement des Compétences, du Partenariat, du Réseautage, de la Communication pour le Développement… Sur le plan politique, Sina Damba a occupé plusieurs postes de responsabilité au plus haut niveau de l’État. En novembre 2002, elle a été nommée chef de cabinet au Ministère de l’Artisanat et du Tourisme.  Après elle a été nommée ministre de la promotion de la femme de l’enfant et de la famille en octobre 2007. En octobre 2012, elle a été nommée directrice générale de l’Agence pour la Promotion de l’Emploi des Jeunes (APEJ). Après la fonction ministérielle, elle a été nommée présidente du conseil d’administration de l’APEJ en novembre 2013. Active au niveau de la société civile malienne, Mme Maïga est membre de plusieurs associations, réseaux ou coordinations de la société civile dont l’Association pour le développement du Cercle de Nara, l’Association Culturelle Soninké, Réseau des Femmes Africaines Ministres et Parlementaires, Plateforme des Femmes Leaders du Mali, Réseau des Femmes pour les Droits Environnementaux, Présidente et Fondatrice de l’Association de Formation et d’Appui au Développement (ONG Nationale) Sina Damba a été candidate aux élections législatives en 2007, une expérience qui lui a beaucoup appris. Elle parle couramment français, anglais, bambara, soninké, sonrhaï. Elle est mariée et mère de 4 enfants.

Oumou Sissoko L’ALTERNANCE 

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Diango Cissoko tire sa révérence  : PORTRAIT DU POLITIQUE

  L’ancien Premier ministre de la transition de l’ancien président Pr. Dioncounda Traoré a tiré …

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils