dimanche 3 juillet 2022
Accueil | Société | Participation de la CMA à la 72e session de l’Assemblée Générale de l’ONU : L’Ambassade américaine refuse de délivrer un visa à Alghabass Ag Intallah

Participation de la CMA à la 72e session de l’Assemblée Générale de l’ONU : L’Ambassade américaine refuse de délivrer un visa à Alghabass Ag Intallah

Contrairement à d’autres puissances mondiales, les Etats-Unis d’Amérique ont respecté les principes selon lesquels la demande de visa d’une personnalité censée être terroriste ou entretenir des rapports avec les terroristes soit systématiquement rejetée.

C’est dans cette optique que l’Ambassade des Etats-Unis d’Amérique au Mali vient de refuser le délivrance d’un visa au Secrétaire Général du HCUA (Haut Conseil pour l’Unification de l’Azawad), Alghabass Ag Intallah, qui voulait se rendre à New York dans le cadre de la 72e session ordinaire de l’Assemblée Générale de l’Organisation des Nations-Unies (ONU).

Reconnu par le Peuple malien être le chouchou de la France, la CMA (Coordination des mouvements de l’Azawad) s’est vue contrecarrée par les Etats-Unis d’Amérique. Sa Délégation s’est rendue le lundi dernier à New York sans un de ses éléments importants pour assister à la 72èe session ordinaire de l’Assemblée Générale de l’ONU afin de s’exprimer sur la crise dans le Nord du Mali. Il s’agit, en l’occurrence, d’Alghabass Ag Intallah, le tout puissant Secrétaire Général du Haut Conseil pour l’Unicité de l’Azawad.

En effet, selon nos informations, ce dernier était le Responsable diplomatique du groupe terroriste d’Ançardine avant de rejoindre le HCUA après l’intervention française au Mali. Et, ce mouvement, le HCUA, s’est affilié à la Coordination des mouvements de l’Azawad.

Déclaré terroriste par les Nations-Unies, les Etats-Unis d’Amérique, à travers leur Ambassade à Bamako, a, du coup, refusé de délivrer un visa à Alghabass Ag Intallah. Comme pour confirmer que le pays de l’Oncle Sam ne fera jamais de l’hypocrisie avec tout terroriste. Cela, tant au Mali que dans tout autre pays du monde.

Pourtant, l’initiative de faire participer les membres de la CMA à cette 72e Session ordinaire de l’Assemblée Générale de l’ONU serait l’œuvre de la France. Pour réellement quel but ?

De toutes les façons, faut-il noter que c’est un des principaux leaders de la Coordination des Mouvement de l’Azaouad figurant sur la liste des terroristes qui vient ainsi banni de fouler le sol américain.

Par ailleurs, il faut signaler que la France, en tant pays membre du Conseil de sécurité des Nations-Unies a fait voter la résolution 2074 (2017) par l’ensemble des membres permanents et non permanents du Conseil de Sécurité.

Cette Résolution 2074 porte sur l’interdiction de voyager et le gel des avoirs de toutes personnes ou entités qui prennent part à des hostilités en violation de l’Accord d’Alger, ou qui font obstacles à la mise en œuvre de cet Accord, à l’acheminement de l’aide humanitaire, etc. Ce vote s’est déroulé la semaine dernière. Il a été voté par les membres du Conseil de Sécurité composés de quinze pays dont cinq membres permanents (la Chine, les États-Unis d’Amérique, la Fédération de Russie, la France et le Royaume-Uni), et dix membres non permanents élus par l’Assemblée Générale pour un mandat de deux ans (la Bolivie, l’Égypte, l’Éthiopie, l’Italie, le Japon, le Kazakhstan, le Sénégal, la Suède, l’Ukraine et l’Uruguay).

Cette 72e session de l’Assemblée Générale de l’ONU s’est ouverte depuis le 2 septembre 2017. Le débat général annuel le 19 pour prendre fin le 25 septembre 2017.

Mahamadou YATTARA : LE COMBAT

Rédaction

Voir aussi

SÉCURITÉ ROUTIÈRE: Le port du casque obligatoire à partir du 15 août 

  Pour la sécurité des usagers de la route, le port du casque entrera en …

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils