dimanche 11 avril 2021
Accueil | Société | P2 Révision constitutionnelle : Le Club des amis d’Issa A. Guindo prône la réconciliation entre le « Oui » et le « Non »

P2 Révision constitutionnelle : Le Club des amis d’Issa A. Guindo prône la réconciliation entre le « Oui » et le « Non »

Les partisans de l’ex maire de la Commune IV du District de Bamako, Issa A. Guindo,  sont désormais actifs sur le terrain. Ils tiennent à réconcilier les deux camps antagonistes dans le cadre de la révision constitutionnelle de 1992. Réunis dans une organisation dénommée «Club des Amis d’Issa A. Guindo», ces adeptes de la réconciliation pour l’intérêt supérieur du Mali entendent multiplier les conférences débats autour du sujet.

 

Week-end dernier, au Centre culturel ‘‘Les Manèges de l’Ouest’’, sis à Lafiabougou-Koda, en Commune IV du District de Bamako, le Club des Amis d’Issa Guindo a organisé une activité phare. C’est en présence de l’ancien Maire, Issa A. Guindo en personne.

A cette occasion, la salle VIP  était pleine à craquer. L’Honorable Moussa Diarra, Député élu en Commune IV du District de Bamako, accompagné de Mamadou Sow et Daha Kéïta, Juriste, avait la charge d’animer la conférence débat. Toutes les Communes du District de Bamako étaient représentées à cette rencontre d’information et de sensibilisation. Les participants ont été édifiés sur le contenu et les procédures ayant permis d’aboutir à l’adoption de la loi portant révision constitutionnelle par l’Assemblée Nationale du Mali.

Ensuite, concernant les deux camps de  « oui » et de « Non », les conférenciers ont expliqué qu’il est nécessaire de privilégier le Mali et de savoir que l’opposition des idées ne doit pas être facteur de division.

Pour Abdallah Yattara, représentant le maire de la commune IV, l’initiative est salutaire et capitale pour notre pays. C’est à travers ces mots qu’il   a  exhorté les participants à suivre avec intérêt les débats pour vulgariser l’information axée sur l’union et la cohésion entre le « Oui » et le « Non ».

Selon le Président de la Commission d’organisation, Mahamadou Traoré, l’objectif de cette rencontre est de donner la bonne, la vraie  information pour que chaque Malien puisse réellement savoir choisir la bonne option. «Nous devons tous d’abord penser à l’intérêt supérieur de la nation qui est le Mali. Ce problème de référendum  est devenu aujourd’hui pour certains, une question d’opportunité. Et ce sont  eux qui sont en train de semer l’amalgame au sein de la population. Je suis convaincu que le Oui remportera au référendum si on explique largement le contenu du document », soutient-il.

A cet effet,  le Club programme des journées de restitution au niveau de chaque Commune de Bamako. Et il souhaite la tenue effective de ce référendum pour que les Maliens s’expriment librement sur le sujet. Dans sa déclaration officielle, l’ancien Maire Issa A Guindo rappellera que : «Nous sommes tous des Maliens ; s’il y a de divergence d’idées, il faut aller à une réconciliation des idées. C’est à seul prix que le Mali peut avoir la sécurité, la paix. Quels que soient les points de vue des uns et des autres, nous sommes condamnés à être réconciliée entre nous-mêmes…on n’a pas le choix pour sauvegarder la paix, la quiétude, l’intérêt supérieur de la Nation, pour sauver notre chère patrie, il nous faut aller à une réconciliation. Et la réconciliation ne saurait s’obtenir sans les explications saines. C’est à partir de cela qu’on peut aboutir à une réconciliation. Voilà pourquoi le Club a prôné la réconciliation   entre le Oui et le NON ».

Oumar Diakité : LE COMBAT

Rédaction

Voir aussi

Inauguration du Centre Imam Mahmoud Dicko: Moctar Ouane et Ousmane Chérif Haïdara y étaient

  Le Premier ministre, Chef du Gouvernement, M. Moctar Ouane a procédé, hier, jeudi 1er …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils