vendredi 12 août 2022
Accueil | Nos régions | NIORO DU SAHEL : Les chérifs ont tiré…

NIORO DU SAHEL : Les chérifs ont tiré…

Les vidéos rendues publiques sur les réseaux sociaux courant la journée du vendredi 29 mars, montrent des enfants du chérif Bouyé Haidara ont tiré à l’air des coups de rafales. Des rafales, vous avez bien entendu, et ça ne peut venir que des armes de guerre et non des fusils de chasse comme l’on tenté de nous faire croire. Démonstration ou provocation, les deux pour les plus avertis.
Il parait que c’est une tradition chez eux les Arabes. Lors des cérémonies de baptême et de mariage des coups de feu sont tirés à l’air pour pimenter la fête. Mais ce vendredi à Nioro du Sahel, les armes utilisées dans la famille du chérif à Nioro du Sahel n’étaient pas celles autorisées par un civil, de surcroit à être tiré en milieu d’une foule. Mais les enfants du chérif l’ont fait.
Dans les différentes vidéos qui ont circulées sur les réseaux l’on peut bien voir des enfants du chérif tirer à l’air à l’aide des fusils d’assaut. Dans les premières images rendues publiques dans la matinée du vendredi, c’est le fils du Chérif Moulaye Chérif qui fait les premières démonstrations. Du toit d’une maison, il se trouve au milieu d’une foule, toujours en tirant des rafales. Dans d’autres vidéos certainement tournées dans la nuit tombante, la fête s’arrose bien avec de nombreux coup de rafales. Il s’agit sans doute d’une cérémonie de mariage et ces dernières images semblaient marquer la fin de la fête.
Si certains n’ont trouvé rien de gênant à ces actes posées par la famille, d’autres les ont jugés intolérables et ont tout simplement recommandé l’arrestation des auteurs pour utilisation d’arme de guerre. Mais jusque-là rien a est suivi, les autorités ont fait semblant de n’avoir rien vu. Qui a dit que personne n’est au-dessus de la loi.
D.S LA SIRENE

Djibril Coulibaly

Voir aussi

KIRI DANS LE CERCLE DE KORO: La population de retour après la fuite devant les représailles terroristes

    Les habitants de Kiri dans le cercle de Koro, avaient abandonné leurs habitations …

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils